Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Lufthansa optimiste grâce à son programme SCORE


Luftansa a lancé son programme d’avenir SCORE depuis un an. L’analyse des résultats 2012 a permis à l’entreprise d'en mesurer l’efficacité. Il a contribué au résultat 2012 à hauteur de 618 millions d’euros.



Lufthansa optimiste grâce à son programme SCORE
Au cours de l’exercice écoulé, le groupe Lufthansa a augmenté son chiffre d’affaires de 4,9 % pour atteindre 30,1 milliards d’euros. Le bénéfice d’exploitation du groupe est de 524 millions d’euros pour 2012, soit une baisse de 36,1 % par rapport à l’exercice précédent. De plus, la holding a enregistré un résultat consolidé de 990 millions d’euros contre -13 millions d’euros en 2011, principalement sous l’effet d’éléments non récurrents, à savoir la cession d’actions à Amadeus IT Holding, S.A. et la vente de la compagnie déficitaire British Midland Ltd.

Le SCORE marque ses premiers effets
En 2012, le programme SCORE et ses 800 mesures environ destinées à accroître les recettes et à réduire les coûts ont été mis en œuvre par le groupe. En une année, l’entreprise a observé une amélioration structurelle du résultat de 618 millions d’euros, environ 300 millions d’euros de plus que prévu. «Le groupe Lufthansa a obtenu des résultats solides en dépit d’un environnement de marché difficile. Au cours de sa première année, le programme d’avenir SCORE a contribué au résultat à hauteur de 618 millions d’euros. Le bénéfice d’exploitation a néanmoins diminué de façon significative par rapport à l’exercice précédent. C’est la raison pour laquelle nous allons poursuivre le programme SCORE en 2013 et accroître notre bénéfice d’exploitation», confie Simone Menne, Directrice financière de Deutschen Lufthansa AG. La baisse des bénéfices du groupe s’explique principalement par l’augmentation des coûts de carburant de 1,1 milliard d’euros par rapport à l’exercice précédent. Les compagnies aériennes en ont subi les conséquences : le secteur d’activité groupe Passage Airline a généré un bénéfice d’exploitation de 258 millions d’euros, une baisse de 26,1 % par rapport à l’exercice précédent. La plus grande société du groupe, Lufthansa Passage, a enregistré une perte d’exploitation de 45 millions d’euros, soit un recul du résultat de 161 millions d’euros par rapport à l’exercice précédent. SWISS a obtenu un résultat d’exploitation de 191 millions d’euros. Par rapport à l’exercice précédent, le bénéfice a diminué de 68 millions d’euros. Austrian Airlines a réalisé un résultat d’exploitation de 127 millions d’euros, soit une hausse de 65 millions d’euros, principalement en raison du transfert des activités vers la plate-forme économique de Tyrolean Airways.
«SCORE renforce notre cœur de métier et nous rend moins dépendants de facteurs externes. Les premières mesures ont été mises en œuvre en 2012 ; d’autres sont en cours de préparation et seront appliquées avec détermination. Cela inclut notamment la modernisation de notre flotte avec 236 nouveaux avions modernes, qui figurent actuellement sur notre liste de commande. Cette année seulement, nous allons mettre en service 34 nouveaux avions écoénergétiques et peu bruyants pour remplacer les anciens modèles. Dès 2013, le résultat d’exploitation annuel sera en grande partie atteint grâce aux compagnies aériennes du groupe Lufthansa pour le transport de passagers et de fret», a indiqué Christoph Franz P.D.G de Deutschen Lufthansa AG. Il prévient également : «Cette année, nous mettrons l’accent sur la mise en œuvre fructueuse de divers projets et mesures. 2013 sera une année particulièrement exigeante pour les entreprises et les salariés».

Les prévisions 2013
Pour le PDG de Lufthansa, les coûts de restructuration et des projets vont grever le résultat de l’année en cours. Parallèlement à cela, le prix du pétrole devrait rester élevé tandis que l’environnement général du transport aérien sera difficile. Malgré la morosité économique et la crise en Europe qui continue, le groupe Lufthansa prévoit pour 2013 un bénéfice d’exploitation supérieur à celui de l’exercice précédent. «L’application du programme SCORE s’est considérablement accélérée l’année dernière. Les premiers résultats sont visibles et mesurables. Notre objectif reste le même : avec un résultat d’exploitation d’au moins 2,3 milliards d’euros, que nous voulons obtenir grâce à SCORE, nous allons continuer à promouvoir activement et à façonner le processus de transformation de l’industrie aéronautique européenne», a déclaré Christoph Franz.