Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Lufthansa revoit ses objectifs 2014/2015


Malgré une hausse de son trafic de 3,9% en Mai, Lufthansa ne se réjouit pas pour autant. S'attendant à des revenus moins importants que prévu, la compagnie allemande a révisé à la baisse ses prévisions pour 2014 et 2015.



Le groupe Lufthansa devrait enregistrer selon ses estimations un bénéfice opérationnel de 1 milliard d'euros en 2014. Mais lors de ses précédentes prévisions, l'entreprise tablait sur un résultat compris entre 1,3 et 1,5 milliard d'euros. Soumise à un problème croissant de surcapacités sur les secteurs Amérique et Europe qui conduit à une chute des prix, la compagnie fait également face à la concurrence de plus en plus importante des transporteurs du Golfe. Ces perspectives ont provoqué un net recul du titre à la Bourse de Francfort ce mercredi (-14%), et comme les mêmes causes provoquent les mêmes effets pour ses voisins, la compagnie allemande a entrainé dans sa chute Air France KLM dont le cours de bourse a également sèchement reculé à Paris (-6,36%), ainsi que celui d'EasyJet (-3,64%) et dans une moindre mesure celui de Ryanair (-2,13%).

Au delà des causes globales du marché, la grève des pilotes début avril a coûté cher à Lufthansa (60 millions d'euros) et pèse également sur ses performances. «Les réservations ne sont revenues à la normale que récemment», affirme le groupe. Il a ajouté qu'il devait aussi prendre en compte les effets de changes défavorables liés à la dévaluation du bolivar vénézuélien, qui ont provoqué des coûts à hauteur de 60 millions d'euros. Lufthansa a aussi revu son objectif de bénéfice opérationnel de 2015. Il ne cible plus 2,65 milliards d'euros mais deux milliards d'euros.