Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Lyon-Saint Exupéry : des résultats stabilisés en 2012


Alors que les aéroports de Marseille, Toulouse et Bordeaux ont montré de fortes hausses de leur trafic passagers en 2012, Lyon-Saint Exupéry voit le sien se stabiliser après des croissances importantes ces 5 dernières années (+ 8.4 % en 2007 à + 5.7 % en 2011).



© JF Marin
© JF Marin
Ainsi avec 8 451 039 passagers accueillis en 2012, l’aéroport de Lyon enregistre une hausse de +O.2 % par rapport à 2011. Ce trafic passagers lui permet de se maintenir à la 3eme place des aéroports français en termes de voyageurs après les plates-formes de Paris et Nice.
Si l’année a débuté avec -4.5 % enregistrés en janvier et -4.2 % en mars, elle s’est terminée sur une note beaucoup plus positive avec +5.7 % en novembre et + 6.1 % en décembre. «Les résultats en baisse sont toutefois à mettre en perspective car ils se comparent à des hausses importantes de trafic en 2011 telles que + 19 % en janvier et en avril, + 11 % en mars 2011», indique l’aéroport.

Le trafic domestique
Le trafic national représente 3 106 750 passagers soit 36.8 % de trafic total de l’aéroport lyonnais. Il décroît de 1.7 % par rapport à 2011. On note un score de +9.7 % sur Paris CDG avec 472 268 passagers (6.8 % du trafic), alors que les liaisons régionales - soit 30.3 % du trafic total - affichent une baisse de -3.4 % par rapport à 2011. EasyJet poursuit ses bonnes performances et augmente son trafic sur les destinations qu’elle dessert sur le territoire. En parallèle, la réduction par Air France de sa capacité passagers sur ces mêmes escales, avec notamment des changements de type d’avion, impacte négativement le résultat. On note ainsi, -2 % sur Bordeaux (446 611 passagers), -5.7 % sur Nantes (337 412 passagers) ou – 2.4 % sur Toulouse (376 124 passagers).

Le trafic International
A l’international, la dynamique est plus forte, avec 5 260 117 passagers (62.2 % du trafic total). La progression de + 2 % est portée par l’évolution des destinations européennes. L’Allemagne atteint + 4.5 % avec 732 787 passagers soutenue par le développement du Groupe Lufthansa. L’Espagne enregistre + 13.5 % grâce à la capacité de l’offre accrue sur l’Espagne, notamment sur Barcelone (+56 %) avec l’arrivée en mars de la lowcost Vueling. L’Irlande avec Dublin bénéficie de l’ajout de fréquences par Aer Lingus et performe à + 24.1 %. L’impact du printemps arabe se résorbe sur les destinations Tunisiennes (+13.9 %) et Algériennes (+7.1 %). Le Maroc enregistre encore un score négatif (-5.7 %).

Le trafic low-cost
Le trafic low-cost représente 22 % du trafic de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry et progresse de 4.5 % sur 2012 par rapport à 2011. Le nouveau satellite du Terminal 3 dédié au trafic low-cost a été mis en service en juin dernier. Le programme d’investissement pour la construction du nouveau Terminal 1-Terminal 3 est lancé. La première phase est de 110 millions d’euros sur la période 2012-2016. A terme en 2020, la capacité passagers de ce nouvel espace sera portée à 10 millions.