Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Macron veut comprendre la hausse des prix de l'aérien vers la Réunion


Pas content, le Ministre de l’économie qui a été saisi par un député, Thierry Robert, à propos d’une hausse "concertée" du prix des billets d’avion vers la Réunion… Sont visés les trois opérateurs présents sur le marché : Air Austral, Air France et Corsair.



Selon l’élu de la république, il y aurait eu une "entente tacite " entre les compagnies, ce que semble confirmer le Ministre qui affirme "ne pas comprendre le mécanisme de cette hausse", remarquant avec humour que la baisse du coût des carburants ne saurait justifier l’augmentation.

Mais Emmanuel Macron veut aller plus loin et précise qu’en tant qu’actionnaire d’Air France, il veut comprendre ce qui justifie la hausse des prix vers la Réunion ou d’autres destinations. Sa première mesure: "saisir la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) qui devra se rapprocher de ces compagnies pour que toutes les clarifications puissent être apportées".

Enfin, face au maintien des hausses carburant, le Ministre s’oppose à leur suppression en expliquant à Reuters que cette surcharge avait créée "pour donner de la transparence et expliquer au consommateur quelle était la pression sur le prix des billets liée au carburant lorsque ces derniers montaient".