Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Mais que font ces jambes dans les avions ?


Que les voyageurs (et leurs acheteurs) de petite taille (entre1,60 et 1,70 m) passent leur chemin, ils ne trouveront rien à redire à ce sujet sensible : la place des jambes dans les avions. SeatPlans.com et le magazine anglais Business Traveller viennent de publier une étude comparative qui prend en compte 32 compagnies aériennes. Et tout a été mesuré : de la classe éco à la première. Pas un cm ne manque à l'appel pour le plus grand plaisir des utilisateurs.



Cette étude qui compare également la taille des lits en classe affaires, révèle sans surprise ce que l'on savait déjà : Ryanair propose les sièges les plus étroits (41 cm), moins bien qu'Easyjet avec 44,5 cm. Emirates tire le gros lot avec des sièges, en classe éco, de 50 cm de large. On mange bien dans les pays du Golfe. Mais contrairement à ce que l'on peut penser, la low cost irlandaise n'est pas la pire pour la place laissée aux jambes : 76 cm pour Ryanair. Mieux qu'Easyjet 73 cm. Seule Iberia fait pire : 71 cm. Comme d'habitude, ce sont deux compagnies asiatiques qui se retrouvent en tête de ce classement. Cathay Pacific et Singapore Airlines ne mégotent pas sur la place : 81 cm. Côté chiffres, Cathay Pacific fait le plein : le lit plat le plus long en classe affaires (2,08 m) et 50 cm de largeur pour les sièges en classe éco. Pour la place en business, Turkish Airlines renvoie ses compétiteurs dos à dos. Avec 117 cm d'espacement entre les sièges, la compagnie bat à plate couture ses concurrentes qui oscillent entre 87 et 101 cm.

Si les chiffres sont parlants pour ceux qui voyagent, ils demeurent un peu abstraits pour toutes celles et ceux qui ne se déplacent qu'une ou deux fois par an. En réalité, les médecins spécialistes de l'aérien, le disent : si la place a son importance c'est la position du corps dans l'avion qui compte. Sur des courts courriers (entre 1 et 2 heures), quelques exercices d'élongation suffisent à diminuer le sentiment de jambes lourdes. Au delà, outre le fait de se lever toutes les deux heures, il faut apprendre à replier son corps au fond du siège pour maximiser la place laissée aux jambes. Facile à dire mais à faire ? Si vous êtes installés en classe éco au centre d'une rangée de 4 fauteuils ou même de trois occupés par deux personnes corpulentes, merci de nous donner votre tuyau pour survivre ? Au fait, si vous avez un truc pour les accoudoirs, on est aussi preneurs !

Hélène Retout

Mardi 27 Novembre 2012


Notez