Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Malaysia Airlines peaufine sa restructuration


Il y aura dimanche un an que le vol Malaysia Airlines MH370 a disparu des écrans radars. Ce drame, suivi quelques mois plus tard par celui du vol MH17, a plongé la compagnie malaisienne dans de très grosses difficultés financières. Le fonds d'investissement public Khazanah Nasional, qui détient aujourd'hui 70 % du transporteur, multiplie les mesures pour redresser l'entreprise.



Pour laisser derrière lui les deux drames de 2014, Khazanah Nasional compte transformer Malaysia Airlines en une nouvelle compagnie le 1er juillet 2015. Le groupe a d'ailleurs débauché le patron d'Aer Lingus, Christoph Mueller, afin qu'il devient le CEO de cette nouvelle entité. Il a rejoint le Conseil de l'entreprise le 1er janvier.
En attendant le lancement de cette nouvelle compagnie, la holding a d'ores et déjà mis en place un plan en 12 points pour revenir dans le vert à la fin 2017. Le transporteur renégocie actuellement ses contrats aussi bien avec les syndicats que ses 4000 fournisseurs. Par exemple, il a relancé des discussions avec son service de catering Brahim's avec qui il travaillait depuis 25 ans. Il cherchera une autre entreprise si un accord n'est pas trouvé d'ici le 31 mars 2015.

La compagnie a aussi prévu de réduire son programme de 10 % cette année. Ensuite, elle compte croître de 5 % annuels sur les 5 années suivantes. L'entreprise se focalisera sur l'Asie du Sud-Est et la région Asie-Pacifique. Khazanah Nasional souhaite également étudié son réseau européen et du Moyen-Orient pour mieux adapter sa flotte en fonction des besoins.
Sa flotte comprendra des B737-800, des A330 et A350. Selon certaines sources, Malaysia Airlines envisage de vendre ou louer ses A380.