Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 1 Décembre 2015

Manuel Valls veut autoriser la fouille des bagages par les agents de la SNCF



Au micro d'Europe 1, Manuel Valls a soutenu le projet d'installer des portiques de sécurité dans les gares desservies par le Thalys. Il souhaite également que ces nouveaux dispositifs soient testés sur d'autres lignes ferroviaires. Il envisage par ailleurs d'autoriser la fouille des bagages par des agents de la SNCF.



Comme Ségolène Royal, le Premier ministre est favorable à l'installation de portiques de sécurité sur les voies d'accès au Thalys. Il souhaiterait d'ailleurs étendre cette mesure sur le reste du réseau ferroviaire français. "Sur l'ensemble des autres lignes, il faut expérimenter les dispositifs du Thalys. Cela peut être des portiques, des scanners itinérants", a-t-il expliqué.

En outre, Manuel Valls voudrait faciliter la mise en place des fouilles des valises des passagers des trains. "Nous allons soutenir une proposition de loi du député Gilles Savary, qui va être examinée avant Noël par le Parlement, pour permettre aux agents de sécurité de la SNCF et de la RATP de fouiller les bagages". Jusqu'à présent, cette tache ne peut être effectuée que par la gendarmerie, la police ou des agents de sécurité privés habilités. Si la loi est adoptée, les agents de la SNCF et de la RATP auraient la possibilité de refuser l'accès aux rames aux personnes qui ne se soumettent pas à la fouille des sacs.

Manuel Valls appelle les Français à ne pas craindre les transports en commun: "Il faut vivre. Tous les services de police sont mobilisés. Il y a aujourd'hui 110.000 policiers et gendarmes mobilisés, auxquels il faut rajouter 10.000 militaires".