Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Menace de grève chez Virgin Atlantic : Branson prend la plume


Le mouvement social qui agite actuellement les coulisses de Virgin Atlantic ne laisse pas indifférent le fondateur de la compagnie. C’est en tous cas le message envoyé par Richard Branson aux pilotes dans une lettre ouverte, pour s’éviter un mouvement de grève massif en ouverture de la saison estivale.



Menace de grève chez Virgin Atlantic : Branson prend la plume
La rupture entre les pilotes et la Direction de la compagnie doit être assez profonde, au point de pousser Sir Richard Branson lui-même à s’impliquer personnellement dans le dossier. A quelques jours du verdict – le syndicat Balpa doit annoncer le 28 juin la date et l’ampleur du mouvement de grève – le patron charismatique de la compagnie aérienne a pris la plume, en adressant une lettre ouverte aux pilotes mécontents. Richard Branson se dit extrêmement attristé» par le conflit, tout en essayant de calmer les velléités salariales des pilotes : selon lui, les augmentations réclamées devraient alors être généralisées, et «cela entraînerait une répercussion sur les tarifs proposés aux voyageurs, dans un climat économique difficile, et nous ne pouvons simplement pas appliquer cette démarche en ce moment» explique Richard Branson. Le patron de Virgin Atlantic se dit pourtant prêt au dialogue : «e serais heureux de rencontrer en privé tous les pilotes disponibles pour répondre à leurs questions concernant le futur de la compagnie aérienne». Pas sûr que la missive suffise à calmer les ardeurs des protestataires, qui dénoncent le gel des salaires en place depuis depuis 2008. Ils ont d'ailleurs voté massivement (97%) pour la grève le 20 juin, et pourraient bien mettre leurs menaces à exécution aux alentours du 11 juillet.