Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Merci pour vos vœux. 2011 en a bien besoin


Avant même de dérouler ce qui pourrait bousculer l’année 2011 du voyage d’affaires, permettez-nous de vous remercier pour vos nombreux mails de vœux reçus en fin d’année 2010 et aux premières heures de 2011. Merci donc pour vos soutiens, vos idées, vos commentaires. L’année qui débute devrait voir quelques « révolutions » devenir réalité dans le monde du voyage d’affaires.



Le dégroupage aérien, tout d’abord, qui se concrétisera davantage encore aux USA et en Europe. American Airlines devrait être la première à annoncer ses choix en matière d’offres dégroupées. Gageons qu’elle sera rapidement suivie sur ce chemin. Ensuite quelques start-up américaines travaillent sur la mise en place d’outils hôteliers puissants, basés sur des comparateurs établis, pour faciliter les déplacements professionnels des PME/PMI, cibles désignées des fournisseurs pour 2011. De fait, la difficulté de mettre en place une gestion hôtelière raisonnée est prise très au sérieux par les fournisseurs qui ne veulent pas laisser le marché à un petit génie de l’informatique. Nouveaux concepts, nouvelles cartes de fidélisation, nouveaux contrats sont en cours d’élaboration. Hilton fera des offres concrètes aux travel managers américains dès le mois de mai prochain. A suivre.
Autre constat, la crise aura conduit bien des grosses entreprises à une meilleure maitrise des budgets «voyages». Reporting, notes de frais et sécurité sont des termes définitivement entrés dans la gestion du "travel", et tous les compteurs sont surveillés. Pour autant, même la hausse annoncée des déplacements professionnels ne suffira pas à redonner des couleurs aux TMC. 2009 aura démontré le besoin d’innover et de s’attaquer à des marchés émergents, seuls capables d’apporter le renouvellement client. D’autant que les restructurations engagées par les TMC font grincer les dents des clients. La remise à plat des implants régionaux, l’absence de compétence sur les plateaux et le besoin d’une remise à plat des frais de gestion sont devenus des constats récurrents qui demandent des réponses concrètes. Les premiers mois de 2011 seront essentiels pour le rétablissement de bonnes relations client… Faute de quoi, bien des mouvements pourraient s’engager ces prochains mois.
Dernier constat, évoqué par le spécialiste du domaine Scott Gillespie lors de la Flying Business Travel Academy à Washington en décembre dernier, «L’innovation devrait conduire les entreprises à repenser leur organisation voyage. Sans parler forcément d’un self travel évolué, on devrait assister à la naissance de structures ou les best pratices iront au-delà de la simple économie». Plus qu’une évolution. Une révolution !

Marcel Lévy

Dimanche 2 Janvier 2011


Notez