Le premier journal quotidien du voyage d'affaires, du MICE et des déplacements professionnels




Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Meridiana ferme 2 lignes pour protester contre la "concurrence déloyale" de Ryanair


Alors que Bruxelles se pose beaucoup de questions sur les accords qui lient Ryanair aux aéroports, Meridiana-Air italy assure être victime de «concurrence déloyale» de la part de la low-cost sur l’aéroport de Bari. Elle a donc décidé de fermer deux lignes au départ de cette plate-forme.



Meridiana-Air italy a annoncé le 30 août 2012 qu’elle mettait fin à ses lignes Verone-Bari et Milan Linate-Bari le 16 septembre prochain. Pour justifier cette décision, elle n’évoque ni une faible demande, ni une restructuration de son réseau mais une «concurrence déloyale» de Ryanair. Selon elle, les petits aéroports italiens donnent des fonds à Ryanair pour développer des routes internationales que la low-cost utilise à la place sur le secteur intérieur italien, entrant en compétition directe avec les petites compagnies aériennes locales. «Meridiana-Air italy vérifiera les conditions de concurrences de chacun des aéroports. S’il y a des écarts, la connexion sera immédiatement supprimée», a expliqué la compagnie qui a enregistré une perte de 60,9 millions d’euros au 1er semestre 2012. Interrogé sur cette situation, le porte-parole du transporteur à bas coût mis en cause a répondu «Ryanair ne commente pas les rumeurs ou les spéculations et encourage toutes les compagnies aériennes à réduire les tarifs et se battre, au lieu de faire de fausses déclarations et de se plaindre».