fdc080474b4521c1a47328b67a8c23be.txt
Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 30 Janvier 2012

Mice: connaissez vous les "venues Finder" ?



Dis-moi combien tu es ? Quelle date tu veux ? Et à peu près ce que tu veux faire ?... sous 48h je te fais passer 5 devis de lieux, salles, hôtels ou restaurants !



Mice: connaissez vous les "venues Finder" ?
Les Venues Finder (chercheurs de site), les centrales de réservation de séminaires ou les salons/guides (qui vendent à leurs annonceurs/exposants de la représentation) redoublent d’agressivité commerciale en ce début d’année. Les meeting planners et les travel managers se voient alors proposer «gratuitement» des devis sensés répondre à leurs attentes. Que trouve-t-on derrière cela ? Est-ce déontologique ? Est-ce pertinent ? Est-ce que 5 devis qui arrivent sous 48h représentent réellement l’opération organisée ? Ou est le conseil, la personnalisation ou le sur-mesure, tout ce qui est généralement requis pour les soirées de fin ou début d’année, les séminaires ou autres conventions ?
C’est une vraie lame de fond qui débarque en France depuis la crise de 2009. Autant le dire, elle participe fortement à l’ambiguïté ambiante du marché et bien des organisateurs se font prendre à ce petit jeu… Qui conduisent à une guerre des prix, des offres peu lisibles et des comparaisons impossibles entre les propositions.

Cette confusion des genres s’accélère et crée le doute. Encore hier, j’ai reçu deux propositions en ce sens par mail, l’un pour mon prétendu prochain séminaire et l’autre pour les restaurants de mes soirées. S’en est un suivi un appel de « Malika » me proposant à titre d’exemple de m’envoyer 5 offres. Je n’ai besoin de rien ! Désolé « Malika », une prochaine fois ! Peut-être.

Ce nouveau métier, ne nous trompons pas, à sa place. Soyons juste vigilants, nous acheteurs de prestations événementielles et Mice, mesurons bien les limites du système et la segmentation de nos besoins par rapport à ses offres.

Sur le papier (ou l’écran) cela paraît trop beau, trop facile. Si c’était le cas, cela se saurait !

Serge Tapia