Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Michael O’Leary s’excuse pour une blague sexuelle sur la Reine


Ryanair tente depuis plusieurs mois de changer son image et d'apparaître plus client-friendly pour (re)séduire les passagers. Michael O’leary, connu pour ses sulfureuses réparties, n’a certainement pas marqué des points auprès des élus lors de son discours devant l’assemblée parlementaire britannique et irlandaise le 31 mars 2014 : il a débuté son allocution avec une blague ratée sur la Reine.



Michael O’Leary rencontrait l’assemblée parlementaire britannique et irlandaise au Royal Hospital à Kilmainham (Dublin), le 31 mars 2014. Et, il a marqué les esprits de ses auditeurs dès les premières minutes de son intervention «M’adresser à une assemblée si auguste, cela me donne le sentiment de faire l’amour à la Reine d’Angleterre – vous savez que c’est un grand honneur, mais vous ne savez pas quel plaisir cela va être». Cette remarque a été accueillie par un grand silence. L’élu britannique conservateur Andrew Rosindell a immédiatement demandé à Michael O’Leary de s’excuser pour sa remarque inappropriée. Le dirigent de Ryanair s’est plié à la requête rapidement «Je m’excuse pour ma remarque d’ouverture. C’est toujours difficile de juger une salle. Normalement c’est une blague qui marche assez bien et je pensais qu’elle marcherait ici aussi». Il a ajouté «Je ne voulais pas me montrer impoli et je m’excuse si je l’ai été».
Après l’incident, Andrew Rosindell a confié au journal Irish Independent «j’espère qu’il aura appris sa leçon : faire des commentaires à propos de la Reine ou de n’importe quel représentant de l’état d’une manière si peu respectueuse n’est pas acceptable, spécialement à une conférence comme celle-ci où les parlementaires anglais et irlandais travaillent pour resserrer leur lien d’amitié».