Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 25 Février 2010

Microsoft soupçonné de violer la vie privée de ses clients



Détaillée par le menu sur l'excellent site canadien "Branchez vous", l'affaire qui embarrasse Microsoft viendrait de la publications sur le net d'un document attribué au géant de l'informatique et qui porte le nom de "Global Criminal Compliance Handbook". Ce fascicule révélerait en 22 pages le détails des "données stockées par Microsoft et qui seraient susceptibles d'être partagées avec les autorités américaines".



Dans son enquête, Aude Boivin Filion révèle que "le fait le plus inquiétant est probablement l'archivage de tous les courriels des usagers aux États-Unis, stockés sur les serveurs de Microsoft, et même si leurs auteurs ne sont pas d'origine américaine. De plus, Microsoft ne se gênerait pas non plus pour conserver les données des amateurs de Xbox Live" et de conclure "le document est assez alarmant parce qu'il révèle non seulement la quantité et la diversité des données que Microsoft conserve sur ses utilisateurs, mais aussi leur disponibilité au partage avec les forces de l'ordre".

Plusieurs sites internet qui se sont emparés de l'affaire évoquent désormais les "bases de données utilisateurs "que Microsoft conserveraient, et ce en totale opposition aux engagements pris par la société sur son site". Et de citer des témoignages d'anciens collaborateurs de la firme de Seattle. "Beaucoup de bruits mais pas de preuves" titrait le New York Times qui aurait lancé quelques fins limiers sur l'affaire qui, sans doute, ne fait que commencer.

Découvrez ici le document qui pourrait impliquer Microsoft