Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Deplacements Pr


Le premier quotidien du voyage d'affaires et des déplacements professionnels






Microsoft, une tablette qui pourrait séduire (avec vidéo)


A peine lancée... Déjà très attendue. La presse spécialisée américaine n'est pourtant pas tendre avec Surface, la tablette annoncée par Microsoft pour s'attaquer à la suprématie de l'iPad. Pourtant, ce n'est pas la première incursion du géant de Seattle dans le monde du numérique mobile. Slate, lancée en 2010 avec HP a été un bide total. Pas plus de succès avec la Tablet PC, lente, peu adaptée à la mobilité et sans réelle différence d'avec un pc portable. Surface veut faire oublier ces échecs mais pour les spécialistes, elle manque d'innovations et d'ambition. Que reprochent ils ? Le soin apporté par Microsoft à ne dévoiler qu'un petit bout de son projet. A croire, selon les journalistes High Tech, qu'il ne serait pas totalement bouclé



Première remarque, Surface ressemble plus à un ultra-notebook qu'à une tablette. Dotée d'un clavier inséré dans la couverture même de la tablette, elle embarquera deux processeurs bien différents : l'un comparable à celui de l'iPad et l'autre plus proche du monde Intel. Autre différence, l'écran. Plus grand chez Microsoft (près de 27 cm de diagonal contre 24,6 pour Apple). Mais au delà, Surface dispose d'avantages technologiques comme la présence, selon la version, d'un port USB3 et d'une version allégée de Windows 8. Microsoft a confirmé qu'une grande partie des logiciels aujourd'hui disponibles sous PC serait proposés sur la tablette. Seule obligation, les adapter pour les alléger et les rendre compatibles avec une utilisation mobile. Microsoft fait la part belle au multimédia avec une caméra vidéo (simple face semble t-il), un micro et un accès wifi simplifié, accessible par simple pression d'une touche qui donnera accès au réseau ouvert disponible. Les versions annoncées 64 ou 128 Go seront-elles connectées à la 3G ? Microsoft n'a pas souhaité répondre, laissant planer le doute sur une fonctionnalité aujourd'hui très attendue par une partie des clients. Enfin, à quels prix seront vendus les différents modèles ? Là encore la firme de Seattle n'a pas souhaite répondre. Il devrait y avoir au final 12 versions différentes. On évoque un tarif proche de celui proposé par Apple mais Microsoft pourrait faire la surprise en positionnant sa tablette à un prix inférieur à l'iPad. Une nouvelle bataille d'aficionados en perspective.