Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 16 Novembre 2010

Mopti en zone orange, au Mali



Le Quai d'Orsay, après avoir interdit formellement la zone Nord du Mali (Goundam, Tombouctou, Gao), a étendu lundi cette zone au pays Dogon et à Mopti, jusqu'à la ville de Djenné. Il est désormais formellement déconseillé de se rendre dans cette zone touristique qui constitue également une zone de développement artisanal.



Dans une actualisation de ses "Conseil aux voyageurs;, le Quai d'Orsay a étendu vers le sud la zone d'interdiction pour les ressortissants français, considérée comme dangereuse. Il est "déconseillé, sauf motif impérieux, notamment d’ordre professionnel, et après avoir informé l’Ambassade de France à Bamako (admin-etrangers.bamako-fslt@diplomatie.gouv.fr), de se rendre entre le sud de la zone rouge et le nord d’une ligne Kayes - Ségou - Tominian (la carte est à retrouver sur le site internet). Il conviendra en tout état de cause de se déplacer en convoi et de veiller à ce que les autorités locales (gouverneurs de région et préfets de cercle) en soient informées.



1.Posté par PERICAUD le 18/11/2010 08:55
L'ambassade de FRANCE n'est-elle pas en train d'exploiter la situation dans l'extrême nord Malien, Nigérien , Mauritanien, à des fins peu avouable: faire payer au MALi sa résistance face aux expulsions de ses ressortissants? Je rentre d'une mission à KIRANE ( 6 km de la Frantiere Mauritanienne), avec une délégation d'élus de DIVION:les autorités maliennes savent protéger leurs amis; inutile donc de casser l'économie du tourisme dans des régions sûres.Je vous invite à lire le communiqué du Président de Point-Afrique, qui a décidé de maintenir son activité sur MOPTI,en dépit de la posture alarmiste de l'ambassade de France;je trouve là une analyse un peu plus sérieuse de la réalité malienne.