Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Ne vous cachez pas, je vous vois !




Eteignez votre téléphone portable, ce que j'ai à vous dire est très sérieux. Pourquoi l'éteindre ? Tout simplement pour éviter que l'on sache que vous êtes avec moi. Qui ? Mais votre boss, votre chef, votre patron, qui sais-je. Comment ? Mais grâce à la fonction GPS de votre portable. C'est ça l'innovation : en deux mois, quatre logiciels arrivent sur le marché de la géolocalisation personnelle. Vous avez compris ? Désormais, je sais au mètre près où vous êtes.

Rappelez-vous le géant américain de la distribution, Wall Mart, qui avait clairement expliqué dès 1995 que le temps de travail de ses salariés lui appartenait et qu'il n'y avait pas de vie privée pendant cette période. Résultat, des GPS ultra modernes sur tous les camions de la marque. Malheur aux prostatiques qui s'arrêtent toutes les deux heures ! Ils sont cuits. Virés. Et bien voilà que maintenant ils recommencent. Pour les itinérants de tous poils. On suit, on contrôle. On trace.

Ne vous voilez pas la face, ces méthodes arrivent en Europe. Chez nos amis anglais en premier et sans doute, d'ici peu chez nous, gaulois jusqu'au bout des ongles et très vite énervés dès que l'on parle de surveillance personnelle ! Mais vous n’avez pas compris : non, on ne veut pas vous surveiller, on veut juste vous protéger. Savoir où vous êtes, c'est vital en voyage d'affaires, vous dit-on. D’ailleurs, pour activer les logiciels, il faut l’autorisation du salarié. On voit mal comment il peut refuser, sur le portable pro. Et cela donne : Lever 7 heures, petit déjeuner 8. Premier rendez-vous 9. Pause café 10. C'est vraiment nécessaire cette pause café ?
Bon d'accord j'exagère, à croire qu'un jour il y aura des cameras vidéo dans nos rues. Ah bon, il y en a déjà ? Ouille ouille ouille. Je me demande si l'excuse de la sécurité, c'est pas un peu pipeau…

Marcel Lévy

Jeudi 10 Septembre 2009


Notez