Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 27 Juillet 2014

Nigeria : état d'alerte après un premier cas mortel d'Ebola



Les aéroports et les ports du Nigeria ont été placés en alerte le 26 juillet 2014. Le gouvernement a pris cette mesure car le pays vient de connaître un premier cas mortel d'Ebola. Le Nigeria est ainsi le 4eme pays d'Afrique touché par l'épidémie après le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée.



Le virus Ebola
Le virus Ebola
Le gouvernement nigérian a indiqué, le 25 juillet 2014, qu'un Libérien était décédé de la fièvre Ebola à Lagos. Afin d’éviter une propagation de l'épidémie, des professionnels de la Santé ont été déployés dans les aéroports et les ports du Nigeria pour identifier tout passager présentant des symptômes suspects.
Les autorités indiquent que la victime, un homme âgé de 40 ans, avait été hospitalisé dès son arrivée le 22 juillet 2014. Elles affirment également qu'il n'a pas eu le temps d'avoir des contacts avec la population de la capitale. Les passagers du vol Lomé - Lagos qu'il a emprunté, ont été contactés et sont suivis. Mais le site internet de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) se montre plus vague sur les dates d'arrivée et d'hospitalisation du patient. Ces informations floues laissent craindre que le malade a peut-être été en contact avec les habitants.
Le ministre de la Santé qui fait face également à une grève des médecins, a assuré le 25 juillet 2014 que «toutes les institutions médicales publiques du Nigeria ont été équipées pour parer à toute urgence» concernant le virus.

Le virus Ebola a déjà fait 660 morts dont 28 entre les 18 et 20 juillet, en Guinée, au Liberia et au Sierra Leone.

Air France a déclaré, le 26 juillet, qu'elle maintenait «son programme de vols de et vers le Nigeria» et suivait «en temps réel la situation sanitaire sur place».