Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Non à la grippe !


Cette fois, c’est officiel, la grippe AH1N1 est là. Elle ne passera pas par nous ! Petit guide pratique des mesures à prendre pour éviter d’être le premier voyageur d’affaires couché par le virus. Pas de vaccin à l’horizon, il ne sera pas disponible avant la fin octobre, vous n’avez donc qu’un plan d’attaque : la prévention ! Chacun sait désormais qu’il faut éviter d’embrasser les collègues de bureau, serrer les mains à tout va… et donc condamner tous les gestes simples de la vie sociale. Le nouvel ours, c’est vous.



Si cette formule ne vous convient pas, vous pouvez toujours mettre dans votre poche une solution hydro-alcoolique (et ne pas oublier de l’utiliser régulièrement), désinfecter votre clavier, votre combiné téléphonique et pousser les portes avec votre coude plutôt qu’avec les doigts. Et songer à doper vos défenses naturelles !

Les plus précautionneux adopteront le « vaccin » homéopathique que constitue l’influenzinum (une dose de 9 ch une fois par semaine pendant un mois, puis une fois par mois tout l’hiver. Dans toutes les bonnes pharmacies). Il n’est pas idiot de faire une petite cure avec un cocktail de vitamines, oligo-éléments et acides aminés (type Megatone), de surveiller votre alimentation pour améliorer votre équilibre général et de vous mettre au sport, qui rend le système respiratoire plus résistant.

Bref, le premier conseil est donc de chercher à préserver sa santé et de garder son bon sens : la grippe, ce n’est pas la peste ! Et aux premiers symptômes de la grippe (fièvre, grosses courbatures inexpliquées), au lit. Il vaut mieux s’arrêter quelques jours que de contaminer le bureau, l’étage et vos clients. Ils vous en voudraient ! Le pire, dans les affaires…

Anne le Goff

Dimanche 20 Septembre 2009


Notez