Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Norwegian reçoit les passagers business au salon


Norwegian s'éloigne du modèle low-cost et propose désormais aux voyageurs d'affaires de ses longs-courriers de passer au salon. En revanche, elle va devoir patienter avant de développer son offre américaine. Le Dot a refusé la licence irlandaise de sa filiale.



Les voyageurs d'affaires qui réservent un billet business sur les routes long-courriers de Norwegian, ont maintenant la possibilité de profiter d'un accès gratuit à un lounge. «Les clients peuvent s'attendre à une expérience de voyage simple et facile avec Norwegian. C'est pourquoi nous sommes très heureux de pouvoir offrir à nos passagers Premium des routes intercontinentales des accès gratuits dans les salons de plusieurs aéroports de notre réseau ainsi qu'un service en vol amélioré», explique Thomas Ramdahl.
Sur la plate-forme de Gatwick, les passagers premium pourront ainsi s'installer gratuitement dans le lounge No.1 Traveller situé dans le Terminal Sud. Les clients Eco bénéficieront, pour leur part, d'un rabais de 5 livres sur le prix de l'entrée. Le tarif sera ainsi de 25 livres. Le réseau de la low-cost propose 17 routes ente l'Europe et les USA ou l'Asie.

Le Dot refuse la licence irlandaise de Norwegian
Norwegian dessert les USA depuis juillet dernier et souhaiterait développer son offre, notamment via sa filiale irlandaise. Mais la low-cost voit ses projets freinés par le Département des transports américains (Dot). L'administration américaine a refusé début septembre de remettre à Norwegian Air International une autorisation temporaire de vols transatlantiques sous licence irlandaise. Face aux plaintes des syndicats des pilotes et des compagnies aériennes américaines contre cette nouvelle arrivée, le Dot souhaite avoir plus de temps pour étudier la demande de licence. Néanmoins cette mesure ne remet pas en cause le programme actuel de Norwegian Air Shuttle.