Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Nouveau livre blanc de l'AFTM : le TM Vichnou




L' Association Française des Travel Managers publie son deuxième Livre blanc: "Profession Travel Manager: Missions et Objectifs". Un ouvrage qui dresse l'inventaire des fonctions sous forme de fiches pratiques. Portrait du TM idéal ou portrait rêvé ?

Livre blanc est un vaste terme, qui regroupe toutes sortes de documents, de la plaquette marketing aux guides techniques. Incontestablement, ce Livre Blanc est de cette dernière veine: il détermine, fonction après fonction, une sorte de fiche de poste du Travel Manager idéal, impliqué dans tous les rouages de l'entreprise. Fonction transversale entre Vichnou et Superman. C'est sans doute la volonté naturelle de celles et ceux qui font ce métier, même si la réalité est souvent bien différente sur le terrain.
Incontestablement, ce sont les témoignages d'experts qui parsèment cette nouvelle édition, qui retiennent le plus l'attention du lecteur car, en quelques mots, ils démontrent la diversité des approches professionnelles et leur intégration au quotidien. Le reste est une longue série de fonctions qui reprennent autant de spécificités professionnelles qu'il y a de métiers dans le voyage d'affaires : travel manager, chargé(e) de voyage, acheteur thématique, acheteur générique, directeur des achats... Certes, tout est intéressant même si comme dans Zorro, les TM se veulent universels et présents à tous les niveaux de la vie de l'entreprise. Quand on mesure le peu d'intérêt du top management pour cette activité, on relativise mieux les explications fournies. Idem pour les patrons des systèmes d'information qui refusent une intrusion des acheteurs dans les choix technologiques à long terme de l'entreprise. Aujourd'hui, sans la maîtrise technologique, toutes les grandes idées restent souvent lettre morte.
Le choix de présenter l'activité par fiches permettra de définir de futurs postes idéaux, il aurait sans doute fallu les expliciter ou les truffer d'exemples, pour permettre aux nouveaux entrants d'en comprendre la faisabilité et l'intérêt final. Le choix des professionnels du groupe de travail constitué pour cet ouvrage a le mérite de la diversité et celui de regrouper des professionnels établis, et reconnus, dans leur entreprise. Malheureusement, comme l'an dernier, les graphiques sont complexes et apportent peu d'informations tout comme la synthèse finale qui résume les qualités globales d'un métier et évoque celles que se doit d'avoir un TM. Une méthode Coué comme une autre. Il reste le manque de souffle, de vision d'avenir que pourrait porter une Association. Il va falloir s'habituer à l'absence de vision politique. Celle la même qui sera seule capable d'apporter la reconnaissance professionnelle souhaitée par le bureau de l'AFTM.
L' AFTM précise qu' AirPlus, le sponsor, n'est pas intervenu dans la rédaction de l'ouvrage. Étienne Penaud, auteur l'an dernier du premier livre blanc, signe cette nouvelle édition qui préfigure sans doute les thématiques des futures formations de l'AFTM, car c'est lui qui aura également la charge de les organiser.

Marc Dandreau

Mardi 31 Août 2010


Notez


1.Posté par Alain Castelin le 01/09/2010 11:53
Bonjour

J'ai lu avec intérêt la mouture électronique du livre blanc de l'AFTM. Comme vous, je trouve que certaines tâches et fonctions sont valorisantes sur le papier mais éloignées de la réalité du terrain. Il y a à l'évidence un manque d'humilité de la part des rédacteurs de ce document qui n'anticipent pas les changements en cours et se veulent au centre de l'entreprise alors qu'ils ne représentent qu'un service "achat", fut-il thématique.

En tant que voyageurs fréquents, nous nous moquons souvent avec mes confrères de la méconnaissance de notre TM en matière de voyages d'affaires. Outre le fait qu'il ne bouge jamais, il pense régler les déplacements uniquement de son bureau et reste persuadé que les process mis en place sont les meilleurs au monde !
Dommage que les voyageurs n'écrivent pas de "livre blanc des erreurs du travel manager". Il y aurait de quoi sourire.

Alain

2.Posté par Romain Leromalin le 05/09/2010 11:55
Ces associations ne sont que des "faire valoir" des fournisseurs qui, en échange, financent cash le networking perso de quelques professionnels.
Leur utilité réelle "dans la vraie vie" est très limitée.
Faites un tour sur leur site et vous verrez la place occupée par les partenaires !
A qui veulent-ils faire croire qu'ils sont indépendants ! De la foutaise tout cela.

Romain