Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Observatoire de l’Aviation civile : trafic passagers métropolitain en hausse de 1,3 % au 4e trimestre 2012


Dans sa Note trimestrielle, publiée le 15 mai 2013, l’Observatoire de l’Aviation civile révèle qu’au cours du quatrième trimestre 2012, le trafic total de passagers de la métropole a progressé de +1,3 %. Mais il s'accompagne d'une baisse de 1 % du nombre de mouvements commerciaux.



Observatoire de l’Aviation civile : trafic passagers métropolitain en hausse de 1,3 % au 4e trimestre 2012
Au cours du 4e trimestre 2012, le trafic de passagers des principaux aéroports de métropole progresse de 1,5 %. Plusieurs aéroports régionaux enregistrent des évolutions importantes comme Lille (+19,2 %), Strasbourg (+15,1 %), Nantes (+11,6 %), Toulouse (+7,9 %) ou Nice (+7,4 %) alors que les aéroports parisiens affichent une baisse de 1,1 %. «Cela s'explique par l'essor des bases d'Air France en province, et par la réponse qu'y ont apporté les transporteurs à bas coûts», explique l'Observatoire de l'Aviation civile.
Par contre une diminution des mouvements est observée. Elle recouvre une hausse de 1,4 % pour les vols intérieurs à la métropole, mais une baisse de 4,7 % des vols vers les DOM-COM, et une baisse de 1,8 % pour les vols internationaux. Cette diminution est principalement le fait des relations avec l'Union européenne (-2,7 %), alors qu'on observe de bons taux vers le Maghreb, l'Europe hors UE et le Moyen Orient. Il faut noter la baisse de 10 % des mouvements vers l'Amérique du Nord, faisceau qui a été fortement perturbé par le cyclone Sandy, puis par d'importantes chutes de neige.
Ainsi, les mouvements commerciaux sur les aéroports connaissent une baisse globale de 0,2 %, qui correspond à une chute de 1,6 % sur les aéroports parisiens et à une hausse de 1,1 % sur les aéroports régionaux (avec des taux supérieurs à 5 % à Toulouse, Lille et Strasbourg). «Cela témoigne d'un renforcement de l'emport moyen et du coefficient de remplissage», explique le document.

aoc_trim_no14_2012.pdf AOC_trim_No14_2012.pdf  (1.2 Mo)