Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 6 Avril 2011

Ondes nocives : les téléphones affichent la couleur



Une information utile pour les voyageurs d’affaires qui passent souvent leurs journées l’oreille vissée au téléphone : à compter du 15 avril 2011, les consommateurs devront être informés du niveau d’exposition aux champs électromagnétiques émis par les téléphones mobiles. Les professionnels comme les particuliers pourront ainsi choisir leur téléphone en se basant sur un nouveau critère, sa nocivité.



Ondes nocives : les téléphones affichent la couleur
L’affichage de la valeur du Débit d’absorption spécifique (DAS), qui correspond à la dose d’énergie absorbée par le corps lors de l’exposition aux radiofréquences devient en effet obligatoire sur tous les lieux de vente mais aussi sur toute publicité à compter de ce 15 avril. La valeur du DAS est exprimée en watts par kilogramme, sachant que la réglementation française impose que le DAS ne dépasse pas 2 watts par kilogramme.
L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) propose également de consulter le site d’information sur les dangers des ondes émises par les téléphones mobiles, qui fournit différents conseils sur les bonnes pratiques à privilégier : éloigner le téléphone juste après la numérotation, éviter les appels lors de déplacements à grande vitesse, ne pas téléphoner dans les zones de mauvaise réception, autant de précautions à adopter pour limiter les risques. D’autant que, comme le rappelle l’Inpes, «Les téléphones mobiles étant un bien de consommation récent, faute d’un recul suffisant, des interrogations sur la possibilité d’effets à long terme (dans le cas d’utilisateurs intensifs notamment) ne peuvent pas être écartées». A bon entendeur…