Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Openskies change de tête


C'est en toute discrétion que Jean Charles Périno quitte la compagnie Openskies. Pour le directeur commercial, présent dès le lancement de l'Avion sous l'autorité de Marc Rochet, l'aventure se termine et une nouvelle orientation stratégique devrait être rapidement donnée à la filiale de British Airways. Une situation qu'avait indirectement prédit Marc Rochet qui s'attendait, lors de la vente de l'avion à British Airways, à un lent et naturel remplacement des équipes en place vers des hommes de la compagnie britannique.



David Erich, nouveau responsable commercial et Directeur Marketing d'Openskies
David Erich, nouveau responsable commercial et Directeur Marketing d'Openskies
"Jean Charles est un type formidable et de très grande qualité", explique Dale Moss, le patron actuel de la compagnie qui ne veut pas s'étendre sur les raisons de ce départ. Mais à travers ses explications, on comprend qu'une nouvelle stratégie se met en place. "Il faut faire connaître au plus grand nombre notre compagnie, nos qualités, l'excellence de nos prix", poursuit Dale qui insiste aussi sur le pont à établir entre les deux marchés, français et américains. "Nous sommes très bien implantés aux USA où nos résultats sont bons mais il nous faut aussi poursuivre notre installation sur le marché français".
Une stratégie qui sonne comme un ordre de mission pour David Erich,le nouveau patron du commercial et Directeur du Marketing d'Openskies. Issu du staff de British Airways, où il a passé 23 ans avant de rejoindre Openskies, cet anglophone devra porter les valeurs de la compagnie sur les deux continents. Une tâche qui fera sans doute appel à de nouveaux positionnements et dont la finalité avait clairement était annoncée par Dale Moss lors de l'ouverture de la ligne Paris/Washington "prendre au moins 10 à 30 % de part de marchés sur chacune des routes d'Openskies". Seule certitude, l'annonce de l'ouverture d'une nouvelle liaison n'est pas d'actualité. "Il nous faudra avoir des réunions stratégiques pour développer des services comme un code share avec British et American vers l'intérieur des USA et offrir sans doute des capacités accrues au départ des lignes actuelles" conclut Dale.
A cette heure, Jean-Charles Périno n'a toujours pas souhaité évoquer son avenir professionnel. "Je vais prendre quelques jours de vacances avant de m'atteler à de nouveaux projets", nous explique t-il. Nul doute, au vu de ses compétences, qu'il devrait d'ici peu séduire bien des compagnies aériennes installées en France.