Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Lundi 13 Février 2012

Où sont placés les radars qui flashent le plus ?


Les voyageurs d’affaires souvent sur les routes le savent, les radars automatiques fixes sont partout… où du moins c’est l’impression que l’on a parfois. Le magazine Auto-Moto a publié son enquête annuelle sur ces espions peu appréciés des automobilistes et permet ainsi d’avoir une vision plus réaliste des chaussées françaises. En 2011, 1996 radars sont installés au bord de la chaussée et ont enregistré 6,7 millions de procès-verbaux pendant l’année. Mais les installations sont plus ou moins actives selon leur localisation.



Où sont placés les radars qui flashent le plus ?
Les voyageurs d’affaires en déplacement professionnel ont intérêt à faire attention avec la pédale d’accélération de leur voiture. Le magazine Auto-Moto a publié le 13 février 2012 son enquête annuelle sur les radars en France. 13 millions de flashs ont crépité sur les routes françaises en 2011, soit un million de fois de plus qu’en 2010. Le plus actif est un petit nouveau, arrivé sur le bitume courant 2011, situé sur l’A41 au niveau de Saint-Julien-en-Genevois entre Annecy et Genève (462 infractions relevées en moyenne par jour). La deuxième marche est tenue par une cabine installée en région parisienne sur le Quai du 4 septembre (RD1) entre Puteaux et Issy-Les-Moulineaux. Elle flashe en moyenne 364 fois par jour. La troisième place est pour un appareil sudiste, placé sur l’A7 entre Lyon et Marseille (323 flashs journaliers).
En ce qui concerne les radars de feu rouge, les voyageurs d’affaires qui tiennent à leur permis devront redoubler de vigilance en région parisienne. 9 des 10 plus actifs sont en effet franciliens. La première place est détenue par la cabine parisienne installée au carrefour du Quai de Gesvres et de la rue saint Martin en direction du quai de l’Hôtel-de-Ville.
Les professionnels sur les routes doivent particulièrement faire attention lorsqu’ils sont dans le Nord, le Val-de-Marne ou encore l’Essonne qui a d’ailleurs été le premier à accueillir cette machine en 2003. Ce sont les départements les plus prolifiques en crépitement. Au contraire, les automobilistes sont peu éblouis par les lueurs des machines automatiques en Aveyron, en Dordogne et en Vendée : moins de 1000 fois par cabine. Mais attention, ces données ne concernent que les radars fixes… Les policiers et les gendarmes peuvent également être sur les routes sans avertissement préalable.
Notez




1.Posté par Garfield le 14/02/2012 16:28
Bah, ce n'est pas grave...
Soit les conducteurs sont vraiment professionnels, et donc respectent la réglementation, soit ils font partie des éternels râleurs patentés qui pensent que la sécurité de tous ne doit reposer que sur les autres...
Au final, les seuls à se plaindre sont ceux qui sont incapables d'assumer leurs actes ; à jouer avec le feu, en roulant toujours "à la limite", on finit par se brûler... les points... ;-)
Allez, bonne route à ceux qui savent se comporter en adultes responsables.



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.