Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


PNC Air France : pas de grève en vue et un accord quasi signé


C'est fait. Reprise sur les comptes Twitter de FO et de l'UNAC ce 20 février, l'information rassure les PNC, hôtesses et stewards. Un accord a été trouvé avec Air France dans le cadre du plan Transform 2015. Un accord assez proche du texte rejeté il y a quelques mois par ces mêmes syndicats même si la Direction a fait des efforts évidents.



PNC Air France : pas de grève en vue et un accord quasi signé
L'optimisme de l'UNAC que nous rapportions mardi est confirmé. La compagnie a indiqué dans un communiqué avoir signé "aujourd'hui avec les trois syndicats représentatifs des PNC (SNPNC, UNAC et UNSA) un relevé de décisions permettant la rédaction du nouvel accord collectif personnel navigant commercial d'ici le 15 mars 2013". Mais le plus gros reste à faire. Il faut aujourd'hui rédiger les termes de cet accord. L'UNAC ne veut pas vendre la peau des PNC avant d'être certain que le texte final reprendra bien les termes de la négociation qui s'est terminée ce 20 février à 12 heures. Au final, le SNPC, l'UNAC et l'UNSA devraient signer un accord assez proche de celui refusé il y a quelques mois. "Mais attention, grande différence", nous précise un syndicaliste, "Il n'y aura pas de départs contraints jusqu'au 31 octobre". Et après ? "Nous verrons dans quel état d'esprit nous serons mais a priori, la direction est confiante dans son plan et dans la reprise commerciale et économique de la compagnie".
Toujours est-il que l'accord entérine le gel des salaires ainsi que la diminution du nombre de PNC sur les long courriers. Le texte final sera soumis au vote des personnels syndiqués. Il devrait être signé avant la fin mars 2013. La direction précise que "pour qu'il soit valide, un accord doit être accepté par 30% des syndicats. Les trois syndicats SNPNC, UNAC et UNSA représentent plus de 70%".

Le tract édité par le SNPNC