Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 28 Janvier 2013

Paris : attention, les quais rive gauche ferment ce 28 janvier



On s'attend à une circulation compliquée sur la rive gauche parisienne avec des temps de trajet en hausse d'au moins 50 %. Les 2,3 km de quai désormais fermés à la circulation auront des conséquences sur l'ensemble du trafic automobile dans le centre de Paris. Autant prévoir un peu plus de temps pour ses déplacements en taxi si l'on doit se rendre vers une gare ou un aéroport. Selon des taxis interrogés, le temps d'accès moyen du centre de Paris vers l'extérieur de la capitale devrait augmenter d'environ 12 minutes.



© Jean-Christophe Choblet / Mairie de Paris - les quais au printemps 2013
© Jean-Christophe Choblet / Mairie de Paris - les quais au printemps 2013
C'est ce lundi que les quais de la Rive gauche de la Seine resteront fermés à la circulation, entre le pont de l'Alma et le Musée d'Orsay. Il faut donc prévoir un peu plus de temps pour ses déplacements en taxi si l'on doit se rendre vers une gare ou un aéroport. Selon des taxis interrogés, le temps d'accès moyen du centre de Paris vers l'extérieur de la capitale devrait augmenter d'environ 12 minutes. Il s'agit de "Rendre Paris aux Parisiens", explique Bertrand Delanoë, le Maire de la Capitale qui insiste sur "La restitution au public d'une des plus belles promenades de la ville". Mais Paris est-elle une ville comme les autres ? Capitale centralisatrice, elle regroupe la circulation automobile dans un rayon de 100 km autour de Notre Dame. Vision électoraliste pour les uns ou véritable avancée urbaine pour les autres, autant dire que les débats vont faire rage. Mais dans les faits, ce sont environ 1 000 véhicules par heure qui viendront grossir le flot des usagers sur l'axe rive gauche (quai haut). Autant dire que l'on attend de sérieux ralentissements entre 8 et 10 heures et 18 et 20 heures. Le dégagement proposé par la rive droite, déjà largement encombré aux heures de pointe, ne devrait pas suffire à absorber cette hausse sensible de voitures. Cette opération n'est que la première d'un vaste projet qui devrait également s'attaquer à la rive droite dans quelques années. La Mairie de Paris précise que les parisiens plébiscitent cette décision. Place donc aux vélos et aux piétons avec, dès l'été prochain, l'embellissement des lieux par des travaux d'aménagement importants.