Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 20 Mai 2014

Paris n'est plus dans le Top 5 des villes les plus attractives du monde



Paris ne séduit pas totalement les cadres français et la capitale française montre également des signes de faiblesse au niveau international. Elle est désormais la 6ème ville la plus attractive au classement PricewaterhouseCoopers publié le 20 mai 2014. La capitale perd ainsi 2 places depuis la précédente édition.



Paris chute de deux place dans le classement mondial de PwC des villes mondiales les attractives. Elle est sixième, alors que Londres grimpe sur la 1ere marche du podium devançant New York, Singapour, Toronto et San Francisco. Bien qu’à la traîne cette année au classement général, la capitale demeure néanmoins parmi les 10 meilleures pour 7 des 10 indicateurs étudiés, avec une amélioration dans les domaines de la santé et de la sécurité.

Paris : capitale intellectuelle et des transports en commun
La Ville Lumière brille pour son savoir. Son nombre de bibliothèques nationales ou de ses diplômes de l’enseignement supérieur, le classement de ses universités ou encore la protection accordée à la propriété intellectuelle lui permettent d’obtenir le titre de capitale intellectuelle et de l’innovation. Première dans cette catégorie, elle se place devant Londres, Stockholm et Toronto.
Paris séduit également par son réseau de transports en commun. Elle occupe la 1ère position devant San Francisco et Stockholm. Cet indicateur lui permet entre autres de gagner 5 places sur le Top global Transports et Infrastructures où elle est 5ème.

4eme puissance économique
Paris passe de la 2ème à la 4ème place en termes de puissance économique en 2014, «en raison notamment des charges qui pèsent sur les entreprises et de la faible croissance du PIB, liée à la situation économique européenne», explique PricewaterhouseCoopers. Elle demeure toutefois la ville la plus dynamique de la zone euro, grâce à des résultats relativement bons sur divers critères : Paris arrive 3e concernant le nombre de sièges sociaux des entreprises du Fortune Global 500, devant New York ou Londres, et 5e pour la productivité et l’embauche dans les services financiers et commerciaux.
Mais être un voyageur d’affaires à Paris n’est pas simple. Elle se place 14eme dans le classement global «facilité à faire des affaires» juste devant Berlin (15e). Elle est troisième au niveau européen derrière Londres et Stockholm.

Des progrès à faire pour devenir un hub international
Malgré sa place de n°1 pour les salons professionnels internationaux, Paris a perdu 5 places concernant le classement sur la connectivité des villes (City Gateway). Elle passe de la 2e à la 7e position. PricewaterhouseCoopers assure «en améliorant les horaires d’arrivée des vols et des correspondances entre l’aéroport et le centre-ville, Paris pourrait améliorer sa performance sur cet indicateur ainsi que sur celui concernant la facilité à faire des affaires».

Chute de la qualité de ville
Vivre au quotidien dans la capitale n’est pas facile, selon ce classement. Pour cette édition 2014, elle chute de la 1ère à la 7e place pour le critère de «démographie et qualité de vie». Elle est pénalisée par ses embouteillages et les difficultés à trouver un logement (14e au classement pour ces deux indicateurs). En outre, elle est également la 7eme «ville la plus chère au monde».