Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 20 Août 2015

Paris, semestre record pour le tourisme d’affaires



Voilà ce qui explique sans doute le yoyo tarifaire de l’hôtellerie parisienne : avec 15,9 millions d’arrivées hôtelières au cours du 1er semestre 2015, la fréquentation touristique de la destination Paris Ile-de-France est en hausse de 1,6 % par rapport au 1er semestre 2014 en raison de la hausse de la clientèle française (+2,9 %).



Le 1er semestre 2015 a été marqué par la reprise du tourisme d’affaires à partir du mois d’avril puisque les déplacements professionnels ont généré 42,5 % des nuitées hôtelières (+1,6 point et + 515 000 nuitées par rapport au 1er semestre 2014).

La clientèle internationale reste stable par rapport au 1er semestre 2014 (0,0 %), pour atteindre en 2015 un nouveau record avec un nombre d’arrivées hôtelières supérieur aux années de référence (2011, 2012, 2007 et 2013). Pour la clientèle européennes, les espagnols sont en hausse (+5,2%) tout comme les britanniques (+2,2%) mais les italiens et les hollandais et les allemands reculent, respectivement : -12,7%, -7,2% et -4,2%. Les visiteurs chinois explosent (+48,9%) tout comme les américains (+3,4%) ou les voyageurs en provenance du Proche et Moyen Orient (+2,6%). Notons la forte baisse de la clientèle russe (-39,0%) et japonaise (-21,2%)

Le taux d’occupation moyen au 1er semestre 2015 est de 72,7% (-0,9 point par rapport à la même période de 2014). Sur cette période, toutes les catégories d’hôtels ont connu des taux d’occupation inférieurs à ceux de 2014.

Les prix moyens hôteliers sont en diminution en Île-de-France hors Paris pour toutes les catégories d’hôtels (de -0,5% à -0,8%). En revanche, à Paris, toutes les catégories d’hôtels ont augmenté leur prix moyen (de + 2,0% à 3,6%) afin de préserver le chiffre d’affaires impacté par la baisse des taux d’occupation.

Pour la rentrée, les perspectives sont également plutôt positives : 53 % des professionnels interrogés estimant  « bon » voire « très bon » l’état des réservations de septembre et à moyen terme 64 % prévoyant une amélioration de l’activité touristique avec le retour de la clientèle d’affaires.