Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Parler le «voyageur d’affaires»




De l’entreprise du CAC 40 dotée d’un Travel Manager à la PME dans laquelle le salarié commande lui même son voyage avec sa carte bleue perso, le contexte dans lequel évolue le voyageur d’affaires est considérablement différent ! Dans tous les cas, il représente son entreprise ou doit décrocher des contrats. Mais les règles de son propre fonctionnement diffèrent, pour le meilleur et pour le pire !

«Michèle, vous me réservez un billet pour Rome !». Un ordre simple, auquel la secrétaire aguerrie fait face sans problème, d’autant qu’elle connaît bien Jacques Dupont et ses habitudes ou ses préférences. Michèle aura à cœur d’y répondre et d’appliquer au mieux les consignes du Boss. Sauf qu’elle ne connaîtra pas forcément les meilleurs prix, les meilleures astuces, et qu’elle finira sans doute par passer commande, tout simplement, à l’agence de voyage la plus proche. Qui, si elle ne connaît pas au plus près l’entreprise, fera très exactement ce qu’elle veut pour réserver le billet d’avion et la chambre d’hôtel, à son idée.
Ce circuit court, François Durant en rêve. Cadre dans un grande entreprise, il doit référer à son chef de service qui réfère à son Directeur de pôle qui avise le Travel Manager… pour décrocher l’autorisation de se rendre à Toulouse en train plutôt qu’en avion ou encore en voiture plutôt qu’en train, puisqu’il a 45 kg de matériel à transporter. L’herbe est toujours plus verte ailleurs !
Pour la première fois en France, une étude est publiée pour s’intéresser très simplement aux attentes des voyageurs d’affaires : Voyage et Business s’appuie sur l’enquête menée par Allan Bart pour dévoiler leurs attentes en matière de déplacements professionnels. A lire, ainsi que les astuces sur les alliances aériennes, les meilleurs moyens de se rendre à l’aéroport, les nouveautés incentives d’Abu Dhabi ou encore les City Buzz, dans le nouveau numéro de Voyage et Business. On "l'’emprunte" sur le bureau du Travel Manager de son entreprise ou encore on le feuillette ci-contre (en cliquant sur la page d'accueil de la lettre) puisque, c’est le progrès, la presse aujourd’hui se télécharge et se délecte tranquillement au bureau, à la maison ou pendant son voyage. D’affaires, bien entendu !

Annie Fave

Jeudi 19 Juin 2008


Notez