Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 23 Octobre 2012

Partir avec son voyageur d'affaires préféré demande 8 jours de préparation



Les déplacements professionnels ne sont pas toujours tendres avec la vie de couple. Parfois emmener sa moitié est le moyen idéal d’allier plaisir et travail mais attention : pour que ce séjour "semi-romantique" (les affaires restent tout de même la première raison du départ) ne vire pas en bouderie, il faut prévenir sa chère et tendre de la «surprise» au moins 8 jours avant.



Partir avec son voyageur d'affaires préféré demande 8 jours de préparation
La spontanéité ne semble en effet pas plaire aux dames. Selon une étude commanditée par British Airways qui a interrogé 2000 Anglaises : 6 sur 10 ont indiqué ne pas aimer les surprises. Donc venir la chercher au travail pour partir les cheveux au vent pour quelques jours à New-York, oubliez tout de suite ! Il faut dire que partir quelques jours demande au sexe féminin (britannique en tous cas) une sacrée préparation qui n’est ni de tout repos ni très attirante pour les amateurs d’impulsivité. Sur la "To-Do list" des accompagnatrices. Le premier point est la préparation des tenues dont le nombre idéal serait de neuf pour un court séjour. Ensuite, elles notent également dans leur agenda «faire toutes les taches remises à plus tard» ou encore «retirer du frigo tous les aliments périssables». Les amatrices des listes souhaitent également avoir le temps de planifier les lieux à voir et les restaurants où manger. Elles profitent aussi du temps donné pour annuler les rencontres qu’elles avaient prévu avec leurs amis. D’ailleurs il y a des chances qu’elles avancent juste le rendez-vous puisque "partager son enthousiasme pour ce voyage avec ses proches" fait également partie de leur projet. La suite du programme peut sembler à un grand nombre bien futile, mais finalement nécessaire si on part en mission séduction : faire du shopping pour acheter les tenues et accessoires manquants, aller chez le coiffeur ainsi que l’esthéticienne. Et pour peu que le déplacement professionnel prenne la direction d’un pays ensoleillé, il faut ajouter un régime pour se sentir bien dans son bikini… Finalement 8 jours ne semblent pas de trop !