Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Pas de petits joints à la tour de contrôle de Cayenne


Dans son édition du 14 juillet dernier, le Figaro fait état d'une information surprenante : "Une note rappelle aux aiguilleurs du ciel que la drogue est interdite pendant leur vacation". Pour le Directeur du centre de contrôle de Cayenne Rochambeau, il ne s'agit que d'une note technique destinée à rappeler que certains comportements son "incompatibles avec la sécurité".



© Photo George Tuttle - Aéroport de Cayenne
© Photo George Tuttle - Aéroport de Cayenne
Ce n'est pas la première fois que de telles rappels à l'ordre sont faits. Déjà, dans certaines compagnies aériennes, il est fréquemment reprécisé aux pilotes les règles essentielles en matière de consommation d'alcool, y compris de bières, de drogues (même douces) voire de médicaments qui pourraient s'attaquer à la vigilance. Le Figaro qui publié la note, donne quelques précisions sur la nature des produits interdits "On entend par substances psychoactives les substances suivantes: alcool, opioïdes, cannabinoïdes, sédatifs, hypnotiques, cocaïne, psychostimulants, hallucinogènes et solvants volatils. Il est déconseillé d'absorber de l'alcool et autres substances psychoactives durant les huit heures qui précèdent la tenue de poste».