Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 30 Janvier 2013

Pekin étouffe à nouveau dans la pollution





Pekin étouffe à nouveau dans la pollution
Pékin suffoque à nouveau et depuis trois jours sous une vague de pollution composée de particules nocives pour la santé, si bien que les autorités de la ville ont conseillé mercredi à des millions d'habitants de rester si possible à leur domicile. De plus en plus, le habitants portent un masque dans la rue mais aussi à leur travail ou à leur domicile pour éviter les risques pulmonaires. L’indice de pollution à dépassé, mardi, les 500, soit un chiffre trois fois plus élevé que le seuil critique définit par L’Organisation mondiale de la santé (OMS). Des vols ont été supprimés à l'aéroport de Pékin - essentiellement des vols domestiques - des usines ont été sommées de suspendre leurs activités. Depuis « l’airpocalypse » de la mi-janvier, où l’indice de pollution a dépassé la barre des 700, les autorités sont contraintes de communiquer et pour la troisième fois en un mois, le ministère de l’Environnement a diffusé ce mercredi des images satellite de la nappe de pollution recouvrant Pékin et sa région sur près de 1,3 million de m2. A l’échelon national, dix mégalopoles et provinces sont concernées par cette véritable purée de poix.