Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 15 Septembre 2010

Pétrole: l'EIA revient sur ses prévisions pessimistes



La très fameuse agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) ne voit plus l'année 2011 comme périlleuse pour le prix du pétrole. Ses prévisions établies en janvier dernier sont désormais largement effacées et pour le quatrième mois consécutif, l'EIA considère que la hausse de l'or noir sera limitée. De quoi rassurer sur les éventuelles nouvelles surcharges carburant,qui ne devraient pas réapparaître cet hiver.



Pétrole: l'EIA revient sur ses prévisions pessimistes
Aujourd'hui, l'agence table sur un baril autour de 77 $ à New York (contre 81 au début 2010) pour le dernier trimestre de l'année et à 82 $ pour 2011. Malgré l'arrivée de l'hiver et la reprise de la consommation mondiale attendue à 1,4 million de barils/jour, l'EIA estime que le cours moyen du pétrole ne subira aucune variation importante si aucun mouvement politique ne vient troubler l'équilibre actuel des pays producteurs. Si l'Iran inquiétait les spécialistes du pétrole en février/mars dernier, il semble que leurs craintes soient apaisées après les déclarations du président Iranien qui souhaite plus de sérénité dans les relations internationales. EIA estime que les hausses de tarifs uniquement basées sur le cours du pétrole seraient injustifiées jusqu'en novembre 2011.