Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 6 Juillet 2015

Pétrole, la crise grecque alimente l’effet yoyo des prix du carburant



Selon les économistes de la Communauté Européenne, la première conséquence de la crise grecque sur les économies nationales pourrait se faire sentir à terme sur les prix du carburant. Mais bien malin qui trouvera la réponse à cette question, tant les spécialistes sont en désaccord sur le sujet.



Les prix du pétrole devraient repartir à la hausse en raison de la crise grecque, c'est l'affirmation reprise par les économistes américains alors qu’en ce lundi 6 juillet, le cours du Brent était en forte baisse à Londres : - 3%. Le baril est ainsi passé sous la barre des 59 $. Mais c'est une baisse en trompe l’œil pour les analyses de HSBC qui évoquent eux, une stabilisation des prix avant une reprise de la hausse qui s’expliquera par le règlement de la crise iranienne et le tassement des événements en Grèce.

Pour les compagnies aériennes, la stabilité pétrolière ne semblerait pas être remise en cause par les couvertures pétrolières avant la fin septembre, juste avant les programmes d’hiver, généralement allégés.