Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 1 Décembre 2016

Plan Vigipirate : un niveau 3 "Urgence Attentat" a été créé



Le plan vigipirate a été renforcé. L’État a donné son feu vert le 30 novembre 2016 pour la création d'un niveau trois d'alerte, baptisé Urgence Attentat. Il est applicable depuis le 1er décembre.



Le plan vigipirate est renforcé avec un 3eme niveau - © armée de terre
Le plan vigipirate est renforcé avec un 3eme niveau - © armée de terre
L’État a repensé le plan Vigipirate afin qu'il soit adapté à l’évolution des menaces. Le nouveau niveau, baptisé "Urgence Attentat", sera déployé immédiatement après une attaque terroriste ou face à l'imminence d'une action signalée par les Renseignements Généraux. Dans ce cadre, les autorités peuvent prendre la décision de fermer des routes, le métro, les écoles, suspendre les ramassages scolaires... pour prévenir ainsi une attaque ou un sur-attentat.

Ce nouveau dispositif a été adopté pour offrir plus de souplesse . Il permet également de lutter plus efficacement contre les nouvelles menaces : les drones et les cyberattaque. Il prévoit aussi des mesures spécifiques face aux différents modes opératoires terroristes (fusillade, explosifs, véhicule bélier comme à Nice, attaque chimique, biologique…).

Il vient compléter les deux niveaux déjà existants : vigilance et alerte attentat.

Pas de changement pour le "niveau vigilance". Il correspond "à une posture permanente de sécurité" impliquant la mise en place d'un socle de cent mesures comme le port de badges ou la vérification de pièces d’identité .
Le second niveau "alerte attentat" est mis en place lorsque la menace terroriste est élevée. Des mesures exceptionnelles sont mises en place. Par exemple, des patrouilles, des fouilles et des filtrages peuvent être organisés.