Le premier quotidien du voyage d'affaires et des déplacements professionnels





Jeudi 4 Octobre 2012

Planque ton portable et tire - toi


Pas moins de 630 000 portables ont été volés en France en 2010, selon les derniers chiffres publiés par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). C’est beaucoup moins qu’en 2006, mais cela reste tout de même très pénalisant pour les voyageurs d’affaires qui n’ont pas pris en mains la protection de leurs données !



630 000 victimes en 2010, c’est nettement moins que les 820 000 portables volés en 2007 et les 850 000 dérobés en 2006. Devenu objet courant, le téléphone portable est moins l’objet de convoitise. Enfin, un peu moins. Il reste que dans le même temps les téléphones sont devenus smartphones et de véritables tours de contrôle du voyage d’affaires. Dossier de réservation, billet mobile, le portable est un outil de travail qui a su se glisser dans l’interstice de l’utile voire de l’indispensable au déplacement professionnel. Si l’on n’a pas pris la peine d’imprimer les infos ou le billet, la perte des données lors d'un vol peut transformer le voyage en cauchemar, d’autant que le numéro de l’agence se trouve généralement, devinez où ? Dans le portable. Logique, mais si vous n’avez pas d’autre accès au mail de confirmation, c’est la galère. Et que dire des milliers de numéros de contacts pros que vous stockez naturellement sur le malheureux Blackberry sans avoir coordonné les infos avec l’ordinateur ? Il y a pire, remarquez : lorsque le mobile disparait en même temps que l’ordi portable. Oups, envolées les précieuses infos. C’est là qu’on se dit que le Cloud a du bon. Au fait, vous les avez noté où, les codes de votre Cloud ?

Pierre Barre



Notez