Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Plus de 1000 Boeing 737 vont devoir être inspectés


Alors que Boeing voit le bout du tunnel avec son Dreamliner, le constructeur pourrait faire face à de nouvelles difficultés avec un autre appareil : le 737. L'agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) souhaite vérifier plus d’un millier d’avions de ce type après la découverte d’un défaut dans l’application d’un enduit anti-corrosion.



Boeing
Boeing
La FAA a indiqué avoir été prévenue qu’une «procédure incorrecte» avait été effectuée lors de l'application d'un enduit anti-corrosion «sur des attaches du longeron arrière du stabilisateur» des B737. L’agence ajoute dans un document que les pièces devront être inspectées et remplacées si nécessaire, «pour éviter une défaillance prématurée des attaches, qui pourrait (...) entraîner une perte de contrôle de l'avion». Aucun accident ne serait survenu à cause de ce problème jusqu’à présent. Les inspections, en accord avec Boeing, débuteront le 20 mai et «affecte 1.050 appareils enregistrés aux États-Unis». Face à la publication de cet avis, le porte parole de la FAA se veut rassurant et précise que l'agence publie «occasionnellement» des décisions de ce type «affectant un nombre important d'appareils». Cette opération pourrait coûter jusqu'à 10 millions de dollars au total aux compagnies américaines, mais une partie de cette somme pourrait être pris en charge par l’avionneur américain.