Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 13 Février 2014

Pollution : Pékin «à peine vivable»



Les voyageurs d’affaires qui se rendent à Pékin l’ont mille fois constaté, la pollution perturbe régulièrement le trafic aérien et asphyxie la ville. Le gouvernement engage un plan d’action.



Le gouvernement chinois a annoncé mercredi la création d'un fond pour l'assainissement de l'air. Selon l’Agence Chine nouvelle, il est doté de 1,65 milliard de dollars et à terme la Chine devrait consacrer 3000 milliards de yuans (494,85 milliards de dollars) à la lutte contre la pollution. Une liste de projets industriels voués à l'abandon ou à la suspension doit être publiée avant la fin avril et l’agence annonce que 300 usines polluantes seront fermées d’ici la fin de l’année. Selon un rapport de l'Académie chinoise des sciences sociales, la pollution a fait de Pékin une ville "à peine vivable". Les autorités chinoises s’inquiètent de la montée de la contestation et des revendications sur la protection de l'environnement. Depuis quelques semaines les pilotes sont entrainés à se poser dans un nuage épais et quasi permanent de pollution.



1.Posté par alize le 14/02/2014 18:15
la pollution de l'air devient la première cause du cancer du poumon selon le CIRC