Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mercredi 28 Janvier 2015

Pour la FNAUT, la LGV Poitiers - Limoges n'est "pas d'utilité publique"


La FNAUT s'oppose au projet de la LGV Poitiers-Limoges. La Fédération a déposé un recours en annulation de la déclaration d’utilité publique du projet auprès du président de la section du Contentieux du Conseil d’État.



Malgré l'avis négatif du Conseil d'État début décembre et l'avertissement de la Cour des Comptes en octobre,  le décret déclarant la LGV Poitiers - Limoges "projet d'utilité publique" a été signé le 10 janvier par Manuel Valls et Ségolène Royal. Cette ligne de TGV de 115 kilomètres doit coûter la bagatelle de 2 milliards d'euros. Pour l'heure, le financement n'en est pas assuré.

Dès signature du décret, la FNAUT avait fait savoir qu'elle irait devant le Conseil d'Etat, c'est chose faite. La Fédération met en avant deux arguments contre le projet: des lacunes de l’évaluation économique et sociale et un défaut d'utilité publique. L'organisation estime que la la voie rapide présente de faibles avantages par rapport aux relations existantes. Elle assure que «la relative faiblesse des aires urbaines desservies (Limoges, Brive, Périgueux) ne justifie pas la construction d’une LGV qui ne desservirait aucune agglomération sur son parcours». Elle considère également que sa mise en service n’entraînerait aucune désaturation de la ligne classique et «fragiliserait au contraire les lignes Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT) et Poitiers-Limoges ; elle surchargerait la LGV Atlantique en détournant l’actuel trafic Paris-Limoges par Orléans», explique-t-elle dans son communiqué.

L'organisation craint aussi qu'elle conduise à une réduction des dessertes sur la ligne POLT, pénalisant plusieurs villes moyennes, et nuise aux territoires écologiquement sensibles traversés. L'organisation estime également que son coût, est disproportionné «compte tenu de la situation des finances publiques, alors qu’une  amélioration, efficace et d’un coût raisonnable, de la desserte Paris-Limoges est possible par modernisation de la ligne classique, puis par branchement sur la future LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL)».
Notez




1.Posté par Ben92 le 01/02/2015 14:06
Sur le commentaire de la FAULT
la relative faiblesse des aires urbaines desservies (Limoges, Brive, Périgueux) a voir !

Poitiers : 87 646 habitants desservie par le TGV
Angoulême : 42 014 hab desservie par le TGV
Limoges : 136 221 hab pas desservie par le TGV
Brive : 47 411 hab pas desservie par le TGV
Donc il y a plus de gens sur Limoges et Brive que sur Poitiers et Angoulême ?
De plus la connexion sur le Paris Orleans Clermont va coûter 4 milliards le projet par Poitiers et moins chère



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.