Mercredi 19 Septembre 2012

Pour la GBTA Europe, pas d'embellie pour le voyage d'affaires avant 2013


La GBTA a dévoilé à l'occasion de sa réunion annuelle de Budapest les résultats de son étude GBTA BTI Outlook–Western Europe. Elle analyse les performances du voyage d’affaires sur les 5 pays européens responsables de quasiment 70 % des voyages d’affaires en Europe : la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne. Selon ses résultats, les dépenses pour les déplacements professionnels devraient chuter en 2012 mais reprendre des couleurs en 2013.



Pour la GBTA Europe, pas d'embellie pour le voyage d'affaires avant 2013
L'étude publiée ce 20 septembre par la GBTA est parvenue à trouver une corrélation forte entre la croissance de l’emploi et les dépenses «voyage» des entreprises. Selon l’association, les dépenses pour les déplacements professionnels domestiques tendent à précéder la création d'emplois d'environ un trimestre. Cette tendance est bien visible sur les chiffres français.

France
Selon les prévisions de l’association du business travel, les dépenses pour les voyages d'affaires en France devraient subir une perte de -2,2 % en 2012, avec un budget en baisse de 35,7 milliards de dollars. Néanmoins, les déplacements professionnels vont continuer à progresser en 2013 en même temps que l’économie européenne. Les dépenses devraient ainsi atteindre 35,1 milliards de dollars ce qui représenterait une hausse de 1,1 %. Elles seront surtout portées par les voyages domestiques (+ 4,5 % en 2013) bien qu’ils soient en stagnation en 2012.
A l’international, le voyage d’affaires français fera toujours grise mine, bien qu’une légère amélioration soit attendue pour 2013 (-5,7 % en 2012 et -4,6 % en 2013)

Allemagne
Le monde du voyage d'affaires allemand est soutenu par les secteurs industriels et des services qui sont particulièrement forts dans ce pays, et répartis sur plusieurs grands pôles commerciaux, Francfort, Munich et Berlin, ce qui induit des déplacements.
Ainsi la GBTA table pour des dépenses en hausse de 1,6% en 2012 pour atteindre 50,8 milliards de dollars et de 3,3 % en 2013 (52,5 milliards de dollars). Au niveau national, elles devraient augmenter de 2,8 % en 2012. Par contre à l’international, elles continueront de chuter (-3,0 % en 2012)

Royaume-Uni
La Grande-Bretagne est le deuxième pays d’Europe de l’Ouest en terme de dépenses voyages avec 40,2 milliards de dollars en 2011. En raison de ses fortes relations Business avec les autres pays d’Europe, le Royaume-Uni a une forte proportion aux dépenses sur le poste international sortant (35 % en 2011). Néanmoins, selon les prévisions GBTA, les sommes déboursées vont stagner en 2012. Pour les séjours à l’étranger, elles vont chuter de -3,1 % mais croître de 1,6 % pour les voyages domestiques. Pour 2013, une croissance de 2,3 % est attendue sur les voyages d’affaires en Grande-Bretagne et de 3,9 % sur le reste du monde.

Espagne
Pour la GBTA, l’Europe du Sud restera en récession au moins jusqu'à fin 2013, ainsi l'association s’attend à ce que les dépenses de voyages d'affaires espagnoles diminuent de -7,8 % en 2012, pour tomber à 17,9 milliards de dollars. Pour les déplacements nationaux, elles vont chuter de -5,9 % en 2012 puis de -0,4 % en 2013. Pour l’international, la baisse sera encore plus importante : -14,4 % en 2012 et finalement de -6,2 % en 2013. Les projets de voyage souffriront à priori de la faiblesse économique ibérique, du ralentissement de la croissance en Chine et aux États-Unis ainsi que d’un euro relativement faible.

Italie
Tout comme en Espagne, mais dans une moindre mesure, la situation en Italie continue de s'aggraver au lieu de s'améliorer, selon la GBTA. Les mesures d'austérité vont toujours se faire sentir sur les entreprises et leurs budgets "voyage" pour le reste de l'année 2012. En conséquence, les dépenses pour les déplacements professionnels vont diminuer de -6,9 % en 2012 et de -1,2 % en 2013. Sur leurs terres, les sociétés italiennes vont débourser 6,5 % de moins pour leurs déplacements en 2012 et -0,8 % en 2013. Les dépenses pour les voyages d'affaires internationaux sortants, qui souffrent aussi d'un euro plus faible, tomberont à -10 % en 2012 et -3,9 % en 2013.

Notez






Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.