Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Pourquoi Aer Lingus va t-elle préférer JetBlue dans son capital?


Les offensives des compagnies américaines pour trouver des compagnies européennes à racheter ont bel et bien débuté. Aer Lingus, dont le gouvernement irlandais souhaite vendre sa participation de 25%, regarde désormais du côté de l’américaine Jet Blue pour un éventuel rapprochement. Ce qui est certain, c’est que Ryannair ne sera en aucun cas le partenaire de la compagnie irlandaise. Déçu de ses anciennes ambitions de mariage, Michael O’Leary a même fait savoir qu’Aer Lingus « n’avait ni avenir, ni développement possible » face à British Airways et ses concurrents européens.



Alors pourquoi JetBlue ? La réponse est facile à imaginer : pour la continuité de la ligne transatlantique et pour l’aéroport de Shannon, base européenne de l’immigration européenne. Le projet est même alléchant. Finies les heures d’attentes à l’arrivée aux USA. En passant l’immigration en Irlande, les temps de débarquement sont accélérés et les rotations multipliées. De fait, en faisant le plein en Irlande, les moyens courriers de JetBlue sont à une portée d’aile de la côte Est américaine et des vols intérieurs proposés par la low cost. JetBlue n’a pas caché qu’une offre à bas prix entre l’Irlande et les États Unis, était plus que possible. Charge à Aer Lingus de faire de Shannon, le hub européen indispensable au projet. Pour JetBlue, il lui faudra débourser au moins 100 millions d’euros et ajouter à l’acquisition une infrastructure locale. Enfin, 25 % ne donnent pas le pouvoir. JetBlue le sait et veut des engagements sérieux avant de se décider. C’est de fait l’objectif des discussions engagées.