Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Premiers iPad : les ravis, les déçus. Et les prudents qui attendent la nouvelle version




A peine commercialisé aux Etats-Unis, l’iPad a suscité en deux jours près d’un million de commentaires sur les sites spécialisés. D’un côté les « conquis », qui expliquent qu’en une journée ils se sont ralliés à la cause de l’appareil. De l'autre les déçus, qui soulignent que la "tablette", autrement dit le grand écran tactile, n’a pas de fonction téléphone. Et pour cause : Apple n’allait pas tuer l’iPhone, encore prometteur en monnaie sonnante et trébuchante. Mais ce qui a secoué les foules, c’est l’annonce d’une version secrète de l’iPad, prévue dès le mois de février 2011 et intégrerait cette fonction indispensable et attendue du téléphone. La rumeur aboie, Apple passe.

« Il n’y a rien de très nouveau dans l’iPad », écrit le journaliste spécialisé du New York Time, « Rien à part un écran couleur que n’importe quel fabricant d’ordinateur va intégrer à ses prochaines tablettes tactiles. L’iPad ne se met pas dans une poche, n’est pas simple à transporter et serait même fragile. A en croire les premiers utilisateurs, cette machine tient plus du gadget que de l’outil de travail. C’est la marque de fabrique d’Apple ». La réponse du spécialiste d’Apple, dans la Silicone Valley, ne s'est pas fait attendre: « Apple a signé toutes les révolutions informatiques. Celle là est encore majeure dans le monde de l’informatique mobile. C’est l’avant garde de la mobilité totale attendue par les utilisateurs ». Quoiqu’il en soit, inutile de chercher où est la vérité. La passion est trop forte pour départager les deux camps. Seule certitude, cette V1 à l’image du tout premier iPhone, serait encore technologiquement faible. Certains sites « mac » américains font état des commentaires d’un ancien employé de la firme à la pomme qui vient de révéler qu’Apple serait déjà en train de bosser à une V2 stabilisée, et surtout équipé de ce fameux téléphone (via les écouteurs/micro de l’iPhone). Info ou intox ? Avec Apple difficile de le savoir. Si la rumeur se confirme avec des bases sérieuses et non de simples rumeurs, cette première mouture de l’iPad pourrait ne pas connaître en Europe les résultats espérés par la firme de Copertino, en particulier en France où elle est attendue à la fin du mois d’avril. Apple ne se soucie guère de ces rumeurs et affirme que 2,5 millions d’Ipad seront vendus dans le monde fin juin 2010. Voilà bien ce qui s’appelle une réussite sans nuage !

Philippe Lantris
A l’Apple Store de New York

Lundi 5 Avril 2010


Notez