Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 16 Mai 2013

Premiers tests réussi pour un drone civil capable d'embarquer 16 passagers



Voilà qui devrait effrayer les peureux en avion : le premier drone "civil", capable de transporter 16 passagers a été testé avec succès, en avril dernier, entre l'Angleterre et l'Ecosse. Un peu plus de 800 km aller/retour pour mesurer les capacités techniques de l'appareil. Le résultat est sans appel : l'avion sans pilote a un réel avenir !



Un Jetstream 31 comparable a celui utilisé
Un Jetstream 31 comparable a celui utilisé
Pour l'instant, il ne s'agit que d'un premier essai, sans passager à bord, mais avec deux pilotes en charge de surveiller et d'assumer les manœuvres d'atterrissage et de décollage. L'appareil, un Jetstream 31, a été adapté avec la technologie qui équipe les drones militaires. Selon BAE systèmes, le constructeur, l'expérience a démontré les très fortes capacités de l'ensemble et devrait être concluante d'ici 5 ans. Mais pas question pour autant de voir un appareil de ce type avant une petite vingtaine d'années, le temps de valider toutes les étapes techniques d'un tel système. Pour BAE, il serait illusoire de croire que l'on verra rapidement un gros appareil voler sans pilote. La formule s'adresse plutôt aux avions de petite taille, entre 4 et 16 passagers, qui doivent décoller rapidement pour aller d'un point à un autre. Le test a démontré que l'avion pouvait se glisser dans le trafic comme le ferait un appareil classique.


© BBCi[



1.Posté par Garfield le 22/05/2013 09:41
Vivement que Boeing construise un 737 sans pilote ! Ryanair n'aura plus besoin de payer de pilotes, les avions pourront voler encore plus souvent, et il suffira juste de limiter au strict minimum le nombre d'hôtesses. Le prix du billet ne baissera pas, ce sera juste un gain supplémentaire pour O'Leary.
Et encore, des hôtesses? Quelques distributeurs automatiques et l'affaire sera réglée. Juste quelques agents de sécurité à l'embarquement pour calmer les conflits lors de la ruée dans la cabine pour monopoliser les meilleures places et les casiers à bagages et hop!
Prochaine "évolution", la suppression des hublots pour fabriquer des avions encore moins chers ?