Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 14 Janvier 2013

Prenez un masque pour aller à Pékin !



Les voyageurs d'affaires actuellement à Pékin ou ceux qui doivent y aller prochainement ont tout intérêt à se munir d'un masque tel que ceux qui ont été distribués dans la lutte contre le H1N1 car des particules de pollution empoisonnent l'air de la capitale chinoise actuellement, à un niveau jamais vu.



Prenez un masque pour aller à Pékin !
L'ambassade américaine, la seule à mesurer et publier la qualité de l'air à Pékin, a indiqué avoir enregistré ce week-end un nouveau record de pollution, avec un épais brouillard lourdement chargé en particules fines, très dangereuses pour la santé. Selon les Chinois eux mêmes, ce nuage nocif pourrait stagner sur la capitale jusqu'au milieu de semaine et les activités de plein air sont fortement déconseillées. Dans une ville qui pratique aussi intensément le vélo, ce mode de transport sera t-il boudé ? En tous cas le Bureau des mesures environnementales de Pékin a lui même reconnu que l'indice a atteint la valeur maximale de 500, une valeur jamais vue, 45 fois supérieure aux seuils définis par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Les autorités de Pékin ont précisé que la densité de particules de 2,5 microns de diamètre (PM 2,5) - celles qui pénètrent le plus profondément dans les poumons - était «supérieure en de nombreux endroits à 700 microgrammes par mètre cube». Il a même atteint 900 en certains lieux. Selon l'OMS, le taux recommandé est de 20 à 25 microns. Comme à chaque vague de pollution, l'utilisation du charbon dans les usines et la pollution liée à la circulation automobile sont en cause. Seul remède aujourd'hui, calfeutrer portes et fenêtres et rester à la maison. C'est ce que recommandent les autorités pour les personnes âgées et les enfants.