Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Privatisation des aéroports de Nice et Lyon : les offres ont été déposées


Les candidats à la privatisation des aéroports de Nice et de Lyon avaient jusqu'au 12 mai 12h00 pour déposer leur offre de reprise. Selon Reuters, la piste lyonnaise aurait retenu l’intérêt d'au moins 4 investisseurs tandis que celle de la Côte d'azur aurait au moins 3 prétendants.



Selon les sources de Reuters, trois groupes auraient déposé des offres pour les deux aéroports : le consortium réunissant Meridiam et l'entreprise espagnole Ferrovial , la holding, formée par Vinci, l'assureur Predica et la Caisse des dépôts, ainsi que la société d'investissement Ardian.
En revanche, l'aéroport de Genève - en partenariat avec le fonds d'investissement Cube Infrastructure - n'a candidaté que pour la plate-forme de Lyon.

Reuters ajoute que d'autres candidats étaient attendus comme l'Australien Macquarie, Changi Airports, et les fonds de pension canadiens Canadia Pension Plan Investment Board (CPPIB) et Ontario Teachers’ Pension Plan. Selon certaines sources, l'assureur Allianz serait aussi sur les rangs pour l'aéroport de Nice, tout comme les partenaires Atlantia et d'EDF Invest, mais ces dossiers là n'ont pas été confirmés.