Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Prix des billets d'avion : une hausse en dents de scie au départ de la France


Les prix des billets d'avion varient selon les mois et la fréquentation loisirs. Une tendance globale qui se confirme avec la dernière édition de l’indice des prix du transport aérien de passagers (IPTAP) avec une évolution annuelle des prix est en dents de scie depuis janvier, en raison du déplacements des dates de vacances.



Prix des billets d'avion : une hausse en dents de scie au départ de la France
«Le déplacement des dates de vacances scolaires explique pour partie cette évolution. En 2013, les vacances de Noël se sont prolongées jusqu’au 7 janvier (3 janvier en 2012), les vacances d’hiver et de printemps ont commencé une semaine plus tard par rapport à 2012 et surtout les franciliens étaient en vacances scolaires en mars et en mai 2013, alors qu’ils l’étaient en février et en avril en 2012», explique l’étude. Pour l’IPTAP, cet effet de calendrier se traduit par une hausse des prix en janvier, en mars et en mai 2013 par rapport à 2012 (respectivement +1,9%, +2,5% et +1,6%) et par une baisse des prix entre février (-1,6%) et en avril (-2,6%).
Ce début d’année est marqué par une baisse des prix des voyages intérieurs (-2,5 % entre mai 2012 et mai 2013), particulièrement prononcée pour les seuls voyages intra-métropolitains en février (-9,9 %), en mars (-7 %), en avril (-8,7 %) et encore en mai 2013 (-5,5 %). En revanche, les prix des voyages entre la Métropole et l’Outre-mer augmentent (+4,5 % en moyenne sur les 5 premiers mois de l’année par rapport à 2012).
A l’international, l’effet calendaire se confirme. Les prix sont globalement en augmentation en janvier, mars et mai (respectivement +1,5%, +3,2% et +2,1%) et en diminution en février (-0,7%) et en avril (-2,6%). Pendant les périodes de forte demande, la hausse des prix est plus importante pour les voyages long-courriers en janvier, notamment vers l’Amérique du Nord (+8% entre janvier 2012 et janvier 2013), alors qu’elle est plus marquée pour les destinations européennes en mars et mai 2013 (+5,8% entre mars 2012 et mars 2013 et +5,1% entre mai 2012 et mai 2013 vers l’Espace économique européen et la Suisse). En revanche, la diminution des prix mesurée pour les mois de février et avril se constate essentiellement vers les destinations internationales moyen-courriers (Europe mais aussi Afrique du Nord et Moyen-Orient).

Évolution des prix d'un mois sur l'autre
Du fait de l’effet calendaire, la saisonnalité des tarifs aériens en 2013 diffère de celle de 2012. L’évolution mensuelle de l’IPTAP France montre toujours un mois de janvier bien plus bas que le mois de décembre qui correspond à une période de pointe (-8,7% entre décembre 2012 et janvier 2013). En revanche, du fait des vacances scolaires de la zone C placées en mars, les tarifs aériens ont augmenté de 4,1% entre février et mars 2013, alors qu’ils étaient stables entre février et mars 2012 (+0,1%).
La plus forte hausse saisonnière des prix de ce début d’année a été mesurée vers l’Amérique du Nord entre février et mars 2013 (+10%). Entre avril et mai 2013, les prix augmentent pour les voyages intra-métropolitains (+4,6%) et vers l’EEE et la Suisse (+4,7%) alors qu’ils diminuent vers toutes les autres destinations.
Au départ des DOM vers toutes les destinations confondues, les tarifs aériens sont en hausse durant les mois de mars et mai 2013 (par rapport au mois précédent). En revanche, ils ont diminué pour les mois de janvier, février et avril, en lien également avec le calendrier des vacances scolaires locales.