Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 15 Septembre 2011

Prix et transparence : les projets de Nathalie Kosciusko-Morizet pour la SNCF



Les Assises du ferroviaire, le grand débat sur l’avenir du système ferroviaire, ont été l'occasion pour Le Parisien d'interroger jeudi Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et des Transports. Un entretien qui évoque deux points de préoccupation des passagers de la SNCF : les prix et leurs transparences.



Prix et transparence : les projets de Nathalie Kosciusko-Morizet pour la SNCF
Malgré le décret de cet été qui donne une plus grande liberté à la SNCF pour fixer ses tarifs, Nathalie Kosciusko-Morizet assure que l'Etat continuera à plafonner un prix maximum. Elle réaffirme aussi que ce décret vise uniquement à donner plus de souplesse au transporteur ferroviaire et ainsi mieux remplir ses trains en multipliant les offres à prix réduit. La ministre souhaite également plus de transparence dans les prix de la SNCF. Ainsi à partir de 2012, la SNCF sera obligée d'afficher sur son site Internet pour chaque liaison : le prix le moins cher et le plus cher, hors promotions. Et le transporteur ferroviaire devra aussi s’engager à ce que la moitié des passagers ait obtenu un billet à un tarif égal ou inférieur du prix de référence. Ces mesures parviendront peut-être à assurer des prix abordables et ainsi mieux satisfaire les 87% des français qui trouvent, selon la dernière étude CLCV, le train trop cher,