Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Qantas, grosses perturbations en vue


La suppression d'un millier de postes annoncée par Qantas et l'orientation vers les marchés asiatiques de la compagnie, à la main d'œuvre plus économique, ne plaisent pas au personnel de Qantas. Et ils le font savoir en dénonçant le non respect de l'accord de privatisation signé en 1995 et qui prévoyait "un échange paritaire sur les évolutions sociales de la compagnie".



Qantas, grosses perturbations en vue
Conséquence de cette grogne, des assemblées générales du personnel devraient se mettre en place rapidement avec à la clé plusieurs grèves annoncées. Si celle des pilotes inquiète la Direction, le mouvement que veulent engager les mécaniciens serait plus préjudiciable à l'exploitation quotidienne des vols. Pour l'heure, la tendance est à la discussion. Alan Joyce le patron de la compagnie a précisé "que la bonne santé économique de Qantas passe par le développement de nouvelles lignes et de nouveaux marchés". Et de préciser "que tout cela se fera dans le respect des accords signés". Il s'est refusé à commenter les 1000 suppressions d'emplois jugeant qu'il "était trop tôt pour affirmer qu'elles seraient toute d'actualité"