Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Qantas va supprimer un millier d’emplois


Restructuration, le mot est lâché par le PDG de la compagni e aérienne australienne Qantas qui prévoit de supprimer « au moins » un millier d’emplois.



Qantas va enregistrer une perte au deuxième semestre évaluée dans une fourchette de 166 à 200 millions d’euros. La cause ? Une accumulation de « circonstances extraordinaires » selon son PDG Alan Joyce, évoquant des coûts de carburant « records », un taux de change désastreux pour les australiens et une rude concurrence avec les autres compagnies, notamment Virgin Australia (soutenue par Singapore Airlines), Air New Zealand et Etihad.
La particularité de l’Australie tient à son éloignement géographique qui contraint ses transporteurs à de très lourdes factures de kérosène. Avec un taux de remplissage en recul, la facture est vite trop lourde. Pour faire face, les salaires des membres de la direction, Joyce compris, vont être réduits, les factures à payer resserrées et donc au moins un millier d’emplois supprimés. Des réductions de coûts engagées ces dernières années "s'avèrent insuffisantes au regard de la situation actuelle", selon Alan Joyce, qui prévient que "toutes les solutions doivent être envisagées". La compagnie réclame le droit de pouvoir s’adosser à des investisseurs étrangers : actuellement elle doit impérativement conserver 51% de capitaux australiens alors que ses principaux concurrents disposent de plus de souplesse en la matière.