Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Qatar Airways menace de stopper ses achats chez Airbus


Obtenir des slots est un point crucial pour le développement d'une compagnie aérienne. Et Qatar Airways ne s'y trompe pas: le directeur général de la compagnie Akbar al Baker a confié au quotidien allemand Handelsblatt qu'il pourrait ne plus acheter d'avions chez Airbus s'il n'obtenait pas des créneaux dans les aéroports européens.



Le terrorisme pratiqué en son temps par Emirates semble faire école : lors un entretien publié dans Handelsblatt le 1er juillet 2014, Akbar Al Baker directeur général de Qatar Airways a assuré «Si les créneaux des aéroports européens sont encore limités, nous cesserons d'acheter des appareils européens. Nous avons 186 commandes en cours chez Airbus. Quel impact cela aurait-il sur les emplois en Allemagne». Le transporteur basé à Doha et sa consœur Emirates ont plusieurs fois avancé que les pays européens privilégiaient les compagnies locales lors de l'attribution des créneaux aéroportuaires, ayant pour conséquence de freiner la libre concurrence. Akbar al Baker a confié au journal allemand avoir été approché par les plates-formes de Düsseldorf et Hambourg.